Divorce consommé entre l'UFC et le CAR

21/10/2009
Divorce consommé entre l'UFC et le CAR

Le Comité d'Action pour le renouveau (CAR) a prononcé mercredi à Lomé le divorce avec  l'Union des Forces du Changement (UFC) en déclarant n'entendre « pas se rallier à la candidature de Gilchrist Olympio » pour l'élection présidentielle de 2010.

Dans une déclaration liminaire signée par le président national du parti, Me Dodji Apevon, et lue lors une conférence de presse par le secrétaire national Jean Koffi Kissi, « le CAR n'entend pas se rallier à la candidature de Gilchrist Olympio », mais « reste toutefois ouvert aux discussions avec les autres partis politiques amis, y compris l'UFC en vue de l'entente sur la personne capable de rassembler les forces démocratiques en une coalition forte pour l'alternance en 2010.Cette sortie médiatique du CAR fait suite à l'intervention jeudi dernier du leader de l'UFC, Gilchrist Olympio sur les antennes de RFI.

« M. Olympio a, au mépris du processus électoral en cours, qualifié de non essentielle l'idée de la candidature unique de l'opposition et appelé les partis d'opposition à se joindre à sa candidature », note avec « consternation », le Comité d'action pour le Renouveau.

On se souvient que les deux formations de l'opposition parlementaire avaient émis, fin janvier, le souhait de se trouver un candidat unique pour l'élection présidentielle de 2010 au Togo, seule voie, selon elles, de battre le RPT (au pouvoir).

Voici l'intégralité de la déclaration du CAR

Dans le cadre de l'émission ''Médias d'Afrique'' sur RFI où il a été reçu le jeudi 15 octobre 2009, M. Gilchrist Olympio, Président National de l'UFC, répondant à la question concernant la candidature unique de l'opposition à l'élection présidentielle de 2010, a interpellé le CAR et les autres partis de l'opposition à se rallier à sa candidature, car a-t-il souligné, il n'existe au Togo que deux forces politiques : le RPT et l'UFC.

Nous avons tenu à organiser la rencontre de ce jour en vue d'adresser la réponse du CAR au leader de l'UFC par le canal de la presse.

Le CAR voudrait, avant de livrer sa réponse, rappeler le processus convenu avec l'UFC pour la désignation du candidat de l'opposition :

1.    Le 28 janvier 2009, l'UFC et le CAR ont tenu une réunion au cours de laquelle ils se sont engagés à tout mettre en Œuvre pour amener l'opposition à s'entendre sur un candidat unique pour le scrutin présidentiel de 2010.

2.    Lors d'une seconde réunion tenue le 28 mai 2009 avec la participation de M. Gilchrist Olympio, Président National et candidat désigné de l'UFC et Me Yawovi Agboyibo, Président d'Honneur et candidat désigné du CAR, les deux partis ont, pour la désignation du candidat unique, décidé de mettre en place une cellule mixte paritaire chargée de définir la mission à lui assigner, étant entendu que c'est à partir du contenu de cette mission et du profil de la personne apte à l'assumer que peut s'opérer efficacement le choix.

3.    La cellule mixte paritaire constituée de six membres à raison de trois par chacun des deux partis, s'est entendu sur tous les aspects de la mission à l'exception de celui concernant la durée d'accomplissement ; point sur lequel les deux formations ont convenu de poursuivre leurs discussions.

4.    En attendant de parfaire leur accord sur la mission, l'UFC et le CAR ont convenu de prendre attache, chacun de son côté, avec des partis amis pour la formation d'un large front en vue de la victoire de l'opposition en 2010 par la mobilisation de tous les Togolais qui tiennent au changement autour d'un candidat unique désigné sur la base du document élaboré par la cellule mixte.

Le CAR est consterné de constater qu'agissant au mépris du processus en cours, M. Gilchrist Olympio a, lors de son intervention du 15 octobre 2009 sur RFI, appelé les partis d'opposition à se joindre à sa candidature. Et il a d'autant plus surpris qu'il a qualifié de non essentielle l'idée de la candidature unique, alors que l'ensemble des forces démocratiques ne voient pas comment l'opposition peut remporter la victoire si elle ne parvient pas à s'unir autour d'un candidat commun à défaut d'obtenir le mode de scrutin présidentiel à deux tours.

M. Gilchrist Olympio vient ainsi de laisser éclater aux yeux du monde entier qu'il n'est pas le rassembleur dont les forces démocratiques togolaises ont besoin pour mettre fin au système RPT en 2010.

On s'en est rendu compte plus d'une fois.

On se rappelle que l'élection présidentielle du 24 avril 2005 aurait connu un aboutissement différent si au lendemain du scrutin M. Gilchrist Olympio avait apporté à la Coalition de l'opposition son soutien pour la poursuite du rassemblement populaire en vue de la défense de la victoire volée par le RPT au lieu de tourner le dos à la Coalition en se rendant à Abuja pour des négociations avec Faure Gnassingbé.  

De même, à la suite de la signature de l'Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006, l'opposition serait sortie vainqueur des élections législatives d'octobre 2007 et aurait créé les conditions institutionnelles pour l'alternance si M. Gilchrist Olympio avait compris la nécessité de rassemblement des formations politiques demeurées fidèles à la lutte pour le changement à la tête du pays au lieu de privilégier l'idée que son parti gagne et gouverne seul en livrant une bataille impitoyable aux autres partis traités de satellites du RPT.

Il est illusoire de s'attendre à quelques mois de la prochaine élection présidentielle à ce que M. Gilchrist Olympio devienne subitement le rassembleur qu'il faut pour réaliser l'alternance et sortir le Togo de la crise politique et socio-économique qu'il traverse depuis des années.

Le CAR n'entend pas dans ces conditions se rallier à la candidature de M. Gilchrist Olympio.

Le CAR reste toutefois déterminé à poursuivre avec l'UFC et les autres partis politiques amis, les discussions en vue de l'entente sur la personne capable de rassembler les forces démocratiques en une coalition forte pour l'alternance en 2010.

Fait à Lomé, le 21 octobre 2009

Le Président National

Me APEVON Dodji

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.