Dix ans après, l’heure du retour a sonné

22/07/2014
Dix ans après, l’heure du retour a sonné

Ils avaient fui au Ghana et au Bénin lors des violences de 2005. La plupart des réfugiés togolais sont rentrés depuis plusieurs années, mais il reste une poignée d’irréductibles qui préfèrent bénéficier des aides du HCR plutôt que de regagner leur pays.

Depuis le début du mois, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Haut-Commissariat togolais aux rapatriés et à l’action humanitaire (HCRAH) sont parvenus à rapatrier volontairement 27 ressortissants togolais installés au Ghana.

Il n’y a aujourd’hui plus aucune raison objective de craindre quoi que ce soit au Togo.

Les raisons qui poussent les derniers Togolais à ne pas rentrer n’ont rien à voir avec la situation sécuritaire ou politique ; leur choix est plutôt guidé par le statut et les avantages dont ils bénéficient en qualité de réfugiés.

  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.