Djimon Oré en phase de transition

14/05/2014
Djimon Oré en phase de transition

Piqué au vif de ne pas avoir été invité à participer aux concertations mardi chez le Premier ministre, Djimon Oré, désormais aux manettes de son propre parti, reproche au gouvernement de vouloir vider le contenu de l’Accord politique global (APG).

‘C’est la fuite en avant ce qui se fait à la Primature, cela ne réglera rien. Le problème du Togo, ce ne sont pas des arrangements d’ordre électoral. A l’approche de chaque élection, on invite quelques partis puis on procède à des arrangements pour aller valider des résultats préfabriqués et former après un gouvernement d’union’, a-t-il déclaré mercredi au micro de Victoire FM.

L’ancien ministre UFC du gouvernement d’union estime que ‘ces auto-dialogues, c’est simplement reporter le problème du Togo. S’il doit y avoir un dialogue, cela doit tourner autour de la transition’. Et le chef du FPD de proposer une ‘transition douce’ de 18 mois à 3 ans pour solutionner tous les problèmes.

Djimon Oré, ancien professeur dans un CEG, avait pu accéder à des responsabilités gouvernementales à la faveur de la signature d’un accord politique entre le RPT et l’UFC en 2010. Déçu de ne pas avoir été reconduit l’année dernière, puis exclu de l’UFC, il a créé sa propre formation. Une démarche assez classique au Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.