Djovi Gally prend la tangente

12/02/2013
Djovi Gally prend la tangente

Djovi Gally (photo) a annoncé mardi sa démission de l’UFC (opposition) estimant qu’il n’avait plus sa place au sein de ce parti. L’avocat parle de « divergence politique fondamentale » avec la direction pour justifier sa départ. CE n’est pas vraiment une surprise. En août dernier, il avait renoncé à ses fonctions de porte-parole.

« Fidèle à mon engagement depuis de longues années au service de la liberté et de la justice, je continuerai mon combat aux côtés du peuple togolais pour sa dignité et son épanouissement, notamment par l’avènement d’une alternance politique pacifique », écrit-il dans sa lettre de démission. 

Avant de rejoindre les rangs de l’opposition, Djovi Gally avait été ministre du président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) et avait bourlingué au sein de divers partis politiques.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.