Djovi Gally prend la tangente

12/02/2013
Djovi Gally prend la tangente

Djovi Gally (photo) a annoncé mardi sa démission de l’UFC (opposition) estimant qu’il n’avait plus sa place au sein de ce parti. L’avocat parle de « divergence politique fondamentale » avec la direction pour justifier sa départ. CE n’est pas vraiment une surprise. En août dernier, il avait renoncé à ses fonctions de porte-parole.

« Fidèle à mon engagement depuis de longues années au service de la liberté et de la justice, je continuerai mon combat aux côtés du peuple togolais pour sa dignité et son épanouissement, notamment par l’avènement d’une alternance politique pacifique », écrit-il dans sa lettre de démission. 

Avant de rejoindre les rangs de l’opposition, Djovi Gally avait été ministre du président Gnassingbé Eyadema (décédé en 2005) et avait bourlingué au sein de divers partis politiques.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.