Dollah Aguigah : « Avec de la bonne volonté, aucune mission n’est impossible »

08/01/2013
Dollah Aguigah : « Avec de la bonne volonté, aucune mission n’est impossible »

Les préparatifs pour la tenue des élections législatives et locales au premier trimestre suivent leurs cours, a indiqué mardi la présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Dollah Aguigah (photo) a souligné que tout était mis en œuvre pour organiser des scrutins crédibles et transparents. « Le Togo doit amorcer réconciliation et prendre le virage de son développement à travers ces élections », a-t-elle indiqué.

La Céni a déjà bouclé le budget prévisionnel, soumis au gouvernement, formé les nouveaux membres de l’institution et les techniciens chargés des kits électoraux nécessaires au recensement et procédé à la nomination des présidents des Commissions locales indépendantes (Céli).

«Aucune mission n’est difficile quand on s’y emploie et quand on a la bonne volonté », a martelé Mme Aguigah.

La Céni est composée de 17 membres ; seuls manquent à l’appel les représentants du CAR et de l’ANC qui boycottent la Commission.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,