Droits de l’homme : le Togo respecte ses engagements

18/06/2012
Droits de l’homme : le Togo respecte ses engagements

"Le processus concernant l'Examen périodique universel (EPU) suit son cours normal et les efforts du gouvernement en matière du respect des droits de l'homme et des libertés sont connues de tous", a déclaré lundi sur Radio Lomé Léonardina Doris-Lawson, la ministre des Droits de l'homme et de la Promotion de la démocratie.

Elle a réaffirmé la volonté des autorités de mettre en oeuvre toutes les recommandations de l'EPU sur la consolidation des acquis du Togo dans la promotion des droits de l’homme. 

La ministre a, par ailleurs, déploré les troubles et les destructions commis lors des manifestations de la semaine passée. 

"Le gouvernement a marqué sa bonne volonté en autorisant les manifestations du collectif et en encadrant la manifestation, mais on se demande si les gens qui organisent ces troubles veulent faire avancer le pays ou si ils veulent le faire régresser ", a-t-elle déclaré.

L’EPU consiste à passer en revue, tous les quatre ans, les réalisations de l’ensemble des 192 Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. 

Il s’agit d’un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque pays l’opportunité de présenter les mesures adoptées pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. 

L’objectif ultime de l’EPU est d’améliorer la situation des droits de l’homme dans tous les pays et de traiter des violations des droits de l’homme, où qu’elles se produisent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.