Droits de l'homme : le combat continue

23/06/2015
Droits de l'homme : le combat continue

Komi Selom Klassou

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a présidé mardi la cérémonie marquant la fermeture du bureau du HCDH à Lomé. Les Nations Unies n’ont plus les moyens d’entretenir des représentations locales. L’activité sera désormais gérée depuis le centre régional de Dakar et le siège de Genève.

L’occasion pour le chef du gouvernement de rappeler toutes les actions menées au Togo par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme et tous les efforts réalisés par le gouvernement en matière de défense des droits humains.

'Je voudrais vous rassurer que l’évolution positive actuelle de la situation des droits de l’homme dans le pays ne nous fera pas arrêter la dynamique’, a-t-il dit à Olatokunbo Ige, la représentante du HCDH à Lomé.

Les droits de l’homme ont beaucoup évolué tant au plan normatif qu’au plan de leur jouissance effective. Des avancées notables sont notées dans l’adoption d’instruments juridiques de promotion et de protection des droits de l’homme au Togo, a souligné M. Klassou.

Il a reconnu toutefois que des carences persistaient, notamment en ce qui concerne la pénalisation de la torture – le nouveau code pénal à l’étude la prendra en compte -, le droit à la propriété foncière ou le droit des personnes handicapées.

Le Premier ministre a appelé tous les acteurs à sauvegarder les acquis du passage du HCDH au Togo et à pousuivre le combat en faveur des libertés et des droits de l’homme. 

Informations complémentaires

HCDH Intervention du PM.pdf 66,53 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).