Edem Kodjo : « Il y a un renouvellement de la classe politique"

24/02/2010
Edem Kodjo : « Il y a un renouvellement de la classe politique"

Edem Kodjo, ancien Premier ministre a accordé un entretien à l’agence Xinhua dans lequel il estime que la donne a évolué au Togo avec une réelle décrispation de la vie politique.

"Je pense que la donne politique dans notre pays a pas mal évolué, explique l’ancien secrétaire général de l’OUA.

M. Kodjo, ancien leader de l'Union togolaise pour la démocratie (UTD) et plus tard de la Convergence patriotique panafricaine (CPP), relève l'absence des ténors qui ont mené la politique togolaise depuis l'ouverture démocratique dans ce pays dans les années 1991.

Ce sont notamment de Gilchrist Olympio de l'Union des forces de changement (UFC), Léopold Gnininvi de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Zarifou Ayéva du Parti démocratique pour le renouveau (PDR) qui ne sont pas dans la course présidentielle.

Ce qui montre qu'il y a "un renouvellement de la classe politique", souligne M. Kodjo. "Même si les partis politiques sont toujours les mêmes, on assiste quand même à une certaine dé crispation de la vie politique", note-t-il.

Analysant le climat socio-politique qui prévaut dans son pays, Edem Kodjo estime que les efforts sont canalisés vers un scrutin présidentiel apaisé, par rapport à la précédente présidentielle émaillée de violence en avril 2005.

"Si on parvient à une élection pacifique, on aura fait un véritable pas en avant", déclare M. Kodjo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !