Edem Kodjo va parler croissance à Annecy

28/08/2008
Edem Kodjo va parler croissance à Annecy

Le ministre français de l'Agriculture Michel Barnier, l'ex-Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny et d'autres acteurs européens et africains débattront de la croissance du continent noir de vendredi à dimanche dans la ville française d'Annecy (centre-est). La démocratie en Afrique, la gestion des ressources naturelles, ou encore la hausse des prix agricoles seront abordés lors de débats entre des dirigeants économiques et politiques, des universitaires et des responsables d'ONG, à l'occasion de la 8e conférence Europe-Afrique organisée par l'Institut Aspen France.

Charles Konan Banny, ancien gouverneur de la Banque centrale et des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO), et ancien premier ministre de Côte d'Ivoire (déc 2005 - mars 2007), animera une table ronde sur l'évolution culturelle et religieuse de l'Afrique vendredi soir.Michel Pébereau, président de la BNP Paribas, orchestrera un débat sur la diversification des acteurs du développement en Afrique dimanche matin.

Les anciens Premiers ministres du Burundi Adrien Sibomana (1988-1993), de Centrafrique Jean-Paul Ngoupande (1996-1997) et du Togo Edem Kodjo (1994-96 et 2005-06), le secrétaire d'Etat français à la francophonie Alain Joyandet, ou encore le PDG de BioMérieux, Alain Mérieux, participeront aux débats.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.