Elections 2010 : Quelle peut être la contribution du Ghana ?

30/08/2009
Elections 2010 : Quelle peut être la contribution du Ghana ?

C'est la question que se pose dimanche le site Modern Ghana. Les gouvernements du Togo et du Ghana ont signé la semaine dernière à Accra, à l'occasion de la visite officielle de Faure Gnassingbé, un accord qui précise que les autorités ghanéennes sont disposées à apporter leur assistance en matière électorale à la Céni, la Commission électorale nationale indépendante, chargée de préparer la présidentielle de 2010.

« L'aide que peut apporter notre pays au Togo doit être comprise comme une contribution majeure au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité chez notre voisin », écrit le site.« Si les élections présidentielles se déroulaient dans le chaos, cela aurait des répercussions très négatives au Ghana. C'est la raison pour laquelle, il est de notre intérêt d'apporter notre expertise électorale à nos frères et sŒurs du Togo », indique encore Modern Ghana.

Pour le journal en ligne, l'organisation d'élections libres et démocratiques grâce au Togo, grâce à l'aide du Ghana, serait un gage de crédibilité internationale pour les deux nations.

Les élections présidentielles au Togo se dérouleront entre février et mars 2010.


 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.