Elections 2010 : Quelle peut être la contribution du Ghana ?

30/08/2009
Elections 2010 : Quelle peut être la contribution du Ghana ?

C'est la question que se pose dimanche le site Modern Ghana. Les gouvernements du Togo et du Ghana ont signé la semaine dernière à Accra, à l'occasion de la visite officielle de Faure Gnassingbé, un accord qui précise que les autorités ghanéennes sont disposées à apporter leur assistance en matière électorale à la Céni, la Commission électorale nationale indépendante, chargée de préparer la présidentielle de 2010.

« L'aide que peut apporter notre pays au Togo doit être comprise comme une contribution majeure au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité chez notre voisin », écrit le site.« Si les élections présidentielles se déroulaient dans le chaos, cela aurait des répercussions très négatives au Ghana. C'est la raison pour laquelle, il est de notre intérêt d'apporter notre expertise électorale à nos frères et sŒurs du Togo », indique encore Modern Ghana.

Pour le journal en ligne, l'organisation d'élections libres et démocratiques grâce au Togo, grâce à l'aide du Ghana, serait un gage de crédibilité internationale pour les deux nations.

Les élections présidentielles au Togo se dérouleront entre février et mars 2010.


 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.