Elections et démocratie sur le continent

24/02/2015
Elections et démocratie sur le continent

David Tchakoura

Un colloque International sur les élections et la démocratisation en Afrique se déroule depuis mardi à Lomé. Il est organisé par Governance Network International (GNI - Public Policy and Good Governance) et financé par l’Allemagne. Les travaux ont été ouverts par l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Volker Berresheim.

Cette réunion à laquelle assistent des experts venus d’une dizaine de pays africains (Ghana, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Zimbabwe, Zambie, notamment) doit analyser la problématique des élections sur le continent, répondre aux défis liés à la démocratisation et proposer des pistes pour moderniser les systèmes existants.

‘La tenue de ce colloque à Lomé s’explique par les crises post-électorales intervenues au Togo en 2005, au Kenya en 2007, au Zimbabwe en 2008 et en Côte d’Ivoire en 2011. Les sociétés civiles d’Afrique s’engagent à anticiper les difficultés potentielles liées aux prochains scrutins qui s’annoncent dans de nombreux pays africains’, a déclaré David Tchakoura, le Représentant de GNI au Togo.

L’un des thèmes évoqués sera celui d’une plus grande implication de la société civile dans l’organisation des processus électoraux.

Quinze élections présidentielles auront lieu cette année en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.