Embuscade contre Gilchrist Olympio

17/04/2010
Embuscade contre Gilchrist Olympio

Jean-Pierre Fabre, Eric Dupuy, Patrick Lawson et Isabelle Ameganvi, tous membres de l’UFC sont à l’origine d’un traquenard tendu samedi à Gilchrist Olympio, le fondateur de ce parti.
Son cortège a été attaqué à coup de pierres à la plage de Lomé par de jeunes militants surexcités qui avaient été au préalable briefés par les quatre responsables de cette formation d’opposition.
« L’agression n’avait rien de spontanée, mais a été organisée par Fabre, Dupuy et Ameganvi, il n’y a aucun doute à ce sujet », explique un proche de M. Olympio.
Devant la violence de l’attaque, le leader historique a été contraint de faire demi tour, sous la protection des forces de sécurité pour rejoindre son domicile.
Jean-Pierre Fabre a ironiquement indiqué qu’il ignorait les raisons pour lesquelles le véhicule de M. Olympio avait été caillassé.
Des manifestants assurent que c’est la présence de Jean-Claude Homawoo aux côtés du président de l’UFC qui a déclenché les actes de violence.
« C’est n’importe quoi. Je ne suis pas à Lomé, mais à 130 km d’Abidjan pour assister aux obsèques de mon beau frère », a expliqué M. Homawoo dans un entretien téléphonique accordé à republicoftogo.com.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.