Encourager la diversité des contenus éditoriaux

25/05/2014
Encourager la diversité des contenus éditoriaux

Le Togo s’apprête à organiser les premiers Etats-généraux de la presse. Dans un environnement caractérisé par une certaine anarchie, des excès et l’absence de ressources publicitaires, l’exercice est nécessaire et salutaire. Des travaux préparatoires ont été réalisés par un Comité technique mis en place par le ministère de la Communication.

‘De façon générale, la liberté de la presse est un acquis au Togo. Toutefois, le secteur de la presse traverse une crise profonde due, d’une part, aux manquements constatés dans l’exercice de la profession, et d’autre part, aux problèmes d’ordre administratif, corporatif, économique et technologique. (…) Comment renforcer les organes de presse et les organisations professionnelles? Comment encourager la diversité et la variété des contenus éditoriaux en promouvant la spécialisation dans les médias ? Comment améliorer l’image de la presse au sein du public ? Quel rôle doit jouer la presse dans le développement du pays ?’, souligne le document réalisé par le Comité

Les forces et les faiblesses de la presse sont connues. Les journaux contribuent à la consolidation de la démocratie, mais en même temps, les médias sont peu professionnels, les journalistes peu qualifiés et trop éloignés des règles déontologiques.

L’objectif des Etats-généraux, selon le Comité préparatoire, est notamment de renforcer les capacités managériales, d’encourager la diversité et la variété des contenus éditoriaux en promouvant la 

spécialisation des médias, d’améliorer le cadre législatif et réglementaire et l’image de la presse auprès du public.

Le paysage médiatique togolais compte pléthore de quotidiens, hebdomadaires, radios et TV privées, sans parler des sites internet. En l’absence de mesures d’audience pour les médias audiovisuels et d’audit sur la diffusion de la presse écrite, il est tout simplement impossible de se faire une idée précise de leur influence.

Informations complémentaires

Documents préparatoires.pdf 534,96 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.