Entretien routier : comment boucher le trou ?

20/12/2013
Entretien routier : comment boucher le trou ?

Le Togo a engagé il y a plusieurs années un programme de rénovation de grande ampleur de son réseau routier, tant à Lomé qu’à l’intérieur du pays. Il y avait urgence après deux décennies d’abandon presque total.

Mais il va maintenant falloir entretenir les nouvelles routes, les ponts, les échangeurs et les voies express financés par l’Etat avec le concours des bailleurs de fonds et des banques de développement.

Raison pour laquelle le gouvernement a créé Société autonome de l’entretien routier (SAFER). Pour 2014, le budget nécessaire est estimé à 40,8 milliards de Fcfa. Problème, les recettes issues des péages atteignent à peine 12 milliards. Comment combler le fossé ?

Le gouvernement est à la recherche d’un financement durable, non seulement pour 2014, mais pour les années suivantes.

Le ministre des Travaux publics, Ninsao Gnofam, a indiqué vendredi que la taille du réseau routier devenait critique et que la SAFER avait la redoutable tâche de rassembler les ressources nécessaires pour son entretien régulier.  

A défaut, l’usure sera rapide et le Togo se retrouvera d’ici quelques années avec des routes défoncées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.