Environnement : Johnson dénonce une forme d’injustice

20/11/2013
Environnement : Johnson dénonce une forme d’injustice

Le monde n'a pas besoin de chercher plus loin que la catastrophe aux Philippines pour mesurer les conséquences profondes et dangereuses du réchauffement planétaire, a averti mercredi à Varsovie André Johnson, le ministre togolais de l’Environnement. Il participe à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP19) et à la 9e session de la conférence des parties au Protocole de Kyoto (CMP 9).

‘Nous sommes face à un défi majeur, les changements climatiques, qui ont des incidences néfastes sur la vie de nos populations, sur nos forêts, sur nos côtes. Des engagements ont été pris vis-à-vis des Etats en développement notamment ceux d’Afrique, mais ils ne sont pas suivis d’effet. Il y a une sorte d’injustice. Pendant que nos Etats cherchent à ce que les populations vivent mieux et que l’agriculture se développe, d’autres pensent à leur taux de croissance », a déclare M. Johnson.

Alors que les délégations réunies à Varsovie ont convenu de finaliser un accord juridique global ambitieux d'ici à 2015, André Johnson a plaidé pour une action dans quatre domaines : la ratification rapide universelle pour la seconde période d'engagement du Protocole de Kyoto ; la hausse du financement durable, notamment du Fonds vert pour le climat ; la mise au point d'un programme d'action global pour relever le défi climatique ; et la pose de fondations solides pour l'accord de 2015.

'Réussir à Paris signifie faire des progrès substantiels à Lima. Ce qui veut dire que Varsovie doit servir de tremplin', a-t-il estimé, faisant allusion aux prochaines réunions des États parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Inondations, érosion des côtés, le Togo peut toucher du doigt la réalité des évolutions climatiques. Le pays y fait face comme il peut avec ses faibles moyens et le concours limité des partenaires internationaux. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.