Eric Dupuy Cour un peu trop vite

30/09/2011
Eric Dupuy Cour un peu trop vite

La Cour de justice de la Cédéao doit rendre le 7 octobre prochain, à Porto Novo au Bénin, le verdict sur la saisine concernant les neuf députés ex-UFC, ralliés à l’ANC, exclus de l'Assemblée nationale. 

"Nous avons bon espoir que la Cour dira le droit sur ce dossier et que nos députés pourront retrouver leur siège ", a déclaré vendredi, Eric Dupuy, chargé de la communication à l'ANC. 

Du côté de la Cour constitutionnelle qui a validé l’exclusion des élus, on estime qu'une juridiction ne peut remettre en cause un arrêt émis par l’instance suprême de la République Togolaise. 

Ces députés, élus sur des listes de l’UFC, avaient décidé de rejoindre l’ANC, un parti extraparlementaire créé récemment par Jean-Pierre Fabre, lui-même ancien dirigeant de l’UFC. Or, lors de leur désignation, ils avaient signé un engagement leur interdisant toute transhumance sous peine d’exclusion. 

Une précision opportunément oubliée par Eric Dupuy.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.