Esprit d’ouverture

19/04/2012
Esprit d’ouverture

Les membres du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) ont demandé jeudi au gouvernement de privilégier l’ouverture afin que les prochaines élections législatives et locales puissent se dérouler dans la transparence et dans l’apaisement.

C’est ce qui ressort du communiqué final publié à l’issue de la rencontre.

Le Togo organisera ces scrutins en octobre prochain.

Communiqué du CPDC

Le cadre Permanent et dialogue(CPDC) a tenu ce jeudi 19 avril 2012, sa 25ème session ordinaire. Présidée par Koudjolou Dogo, son Président, la réunion a porté essentiellement sur l’évolution du processus électoral.

Suite aux explications du ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, membre du CPDC, le Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation se félicite des avancées enregistrées dans la révision du code électoral.

Par ailleurs, le CPDC encourage le gouvernement, à privilégier davantage l’esprit d’ouverture afin que les prochaines élections se déroulent dans des conditions de transparence et d’apaisement.

La prochaine réunion aura lieu le jeudi 03 mai 2012 à 9 heures 30.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.