Esprit d’ouverture, volonté de réforme

12/08/2011
Esprit d’ouverture, volonté de réforme

Comme promis en début d’année par le président Faure Gnassingbé (photo), le dialogue politique sera relancé au Togo dans le cadre d’un CPDC (Cadre permanent de dialogue et de concertation) « rénové et disposant de moyens matériels et financiers conséquents en vue de poursuivre les discussions sur tous les sujets qui restent à examiner », indique le communiqué du Conseil des ministres qui s’est tenu vendredi.

Le texte souligne la volonté « réelle » du gouvernement de maintenir le dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques et sociaux, l’esprit d’ouverture (…) et la volonté de réforme dans un esprit d’ouverture (…) ».

Voici le compte rendu du Conseil des ministres

Le conseil des ministres s’est réuni ce jour en une 2ème séance cette semaine sous la présidence de son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, chef de l’Etat.

Etaient inscrits à l’ordre du jour trois (3) communications et des divers.

La première communication a été présentée conjointement par le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, et le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

Cette communication porte sur la mise en œuvre des recommandations de la mission d’observation électorale de l’Union Européenne et des réformes institutionnelles et constitutionnelles prévues par l’Accord Politique Global (APG).

Elle a d’abord fait le point des recommandations de la mission d’observation qui se déclinent en recommandations spécifiques concernant la préparation des élections locales et des élections législatives qui auront lieu en 2012, ensuite en recommandations générales, sur le cadre institutionnel des élections, l’administration électorale,  notamment les réformes préconisées pour rendre plus efficace et constamment opérationnelle la CENI, et en recommandations diverses sur une meilleure insertion des femmes dans le paysage politique avec un renforcement de leur capacité d’action, le suivi, le stockage et la mise a jour informatisés de toutes les données du fichier électoral.

La communication a ensuite fait le point des réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’accord politique global notamment les réformes générales, à savoir la sécurité et la paix publiques, le respect des droits humains, l’équité et la transparence des élections, le mode de scrutin, le découpage électoral, le renforcement des moyens d’action de la HAAC etc…, les réformes constitutionnelles et institutionnelles proprement dites, c’est-à-dire le régime politique, la nomination et les prérogatives du Premier Ministre, les conditions d’éligibilité etc…

Après avoir rappelé que l’ensemble de ces réformes prônées par l’APG aurait dû être débattues par le gouvernement issu de l’APG en 2006, la communication a fait le point des réformes déjà réalisées, celles qui sont en cours et celles qui restent à entreprendre.

Mais l’intérêt de cette communication, c’est d’avoir donné l’occasion au gouvernement de rappeler la volonté réelle qui l’anime de maintenir le dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques et sociaux, l’esprit d’ouverture qui le guide sous la haute impulsion du chef de l’Etat, la volonté de réforme dans un esprit d’ouverture mais dans le souci de l’efficacité des institutions démocratiques mises en place ou à mettre en place.

A ce sujet, une initiative du gouvernement sur instruction du chef de l’Etat sera prise dans les prochains jours dans le souci de renouer le dialogue dans le cadre d’un CPDC rénové et disposant de moyens matériels et financiers conséquents en vue de poursuivre les discussions sur tous les sujets qui restent à examiner.

La deuxième communication a été présentée par le Ministre des Transports sur l’acquisition par le gouvernement de nouveaux bus pour le développement et l’amélioration du transport urbain dans la ville de Lomé et du transport des étudiants des deux Universités (Lomé et Kara). 

Ainsi, dès le début du mois de novembre, une soixantaine de bus dont 15 destinés aux étudiants seront disponibles pour faciliter le déplacement des populations de la ville de Lomé et de ses environs et participer à la lutte contre la vie chère et résorber les difficultés économiques liées à l’augmentation presque récurrente des prix du carburant.

Il est envisagé pour démarrer ce programme de créer sept (07) lignes de desserte : notamment Adawlato-Zanguéra, Adawlato-Terminal du Sahel, Adawlato-Avépozo, Adawlato-Kégué. Boucle de Kodjoviakopé (Boulevard de la République – Boulevard du 13 janvier), Agoényivé – Adidogomé, Adidoadin- Ecole Française en passant par le pavé d’Aflao-Gagli (Djidjolé) et par l’Avenue François Mitterand.

La dernière communication a été présentée conjointement par la Ministre de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Cette communication a fait le point de la prostitution des mineurs qui tend à se développer et des mesures d’accompagnement prises par le gouvernement pour sortir ces jeunes de la rue et leur assurer une éducation et des moyens de subsistance et les mesures coercitives de répression contre les criminels qui les exploitent par un proxénétisme honteux, et les parents démissionnaires ou complices de la dépravation de leurs enfants mineurs.

Dans les divers, le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale a rendu compte au conseil des ministres de la mise en œuvre du processus de l’assurance maladie qui sera effectivement lancé le 05 septembre prochain avec l’offre des prestations dès le mois de novembre 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.