Essence : opération vérité des prix

14/12/2010
Essence : opération vérité des prix

Depuis la dernière hausse du prix des produits pétroliers, en juin dernier, les organisations de la société civile et les syndicat réclament la mise en place d'un mécanisme d'ajustement automatique des prix.
Vœu exhaussé.
Le ministre du Commerce, Kokou Gozan, a présenté lundi un dispositif permettant de réguler les prix à la pompe
"L'objectif est de tendre vers une vérité des prix", a-t-il expliqué.
« Le mécanisme retenu est fondé sur la technique de lissage dite +fourchette de variation de prix+ qui évite de répercuter de manière mécanique à la pompe les fortes fluctuations des prix internationaux, mais de les absorber dans le temps », indique le communiqué officiel.
Voici la déclaration du ministre
La révision des prix à la pompe le 19 juin 2010 après une longue période d’immobilisme au moment où les cours du pétrole sur le marché international n’ont cessé de progresser avait provoqué des réactions diverses. Cette tradition de ne pas modifier tout le temps les prix à la pompe en fonction de l’évolution du marché avait engendré une forte accumulation de moins values dans un intervalle de temps très court, conduisant à d’importants arriérés de paiement de l’Etat vis-à-vis des pétroliers qui ont arrêté l’importation du carburant en décembre 2008.
L’incidence négative sur le budget de l’Etat de cet endettement et le caractère pervers des subventions des prix à la pompe sur la répartition des revenus des ménages ont amené le Gouvernement à opter pour une politique réaliste des prix à la pompe.
Après six mois d’analyses approfondies et l’examen minutieux du mécanisme approprié d’ajustement automatique des prix des produits pétroliers proposé par la commission mixte Administration/Partenaires sociaux qui a dans un premier temps évalué la pertinence des différentes composantes de la structure des prix en vigueur, le Gouvernement a adopté le 26 novembre 2010 le décret portant mise en place du Mécanisme d’Ajustement Automatique des Prix des Produits Pétroliers à la Pompe (M2A4P).
La mise en application dudit décret qui fera l’objet d’un arrêté interministériel comme le précise son article 2, nécessite sa bonne assimilation par la population.
Les médias sont invités à jouer un rôle pédagogique de 1er rang dans la communication autour du nouveau mécanisme qui constitue un point critique dans les réformes structurelles engagées par le Gouvernement en vue de la modernisation de notre économie.
En résumé, le nouveau mécanisme d’ajustement automatique des prix des produits pétroliers à la pompe s’articule autour des éléments suivants :
L’objectif ultime est de rompre avec la méthode ad’hoc de fixation des prix dont les inconvénients sont connus et de s’inscrire dans une logique de vérité des prix adossés à l’évolution des prix des produits pétroliers sur le marché international.
Le mécanisme retenu est fondé sur la technique de lissage dite « fourchette de variation de prix » qui évite de répercuter de manière mécanique à la pompe les fortes fluctuations des prix internationaux, mais de les absorber dans le temps.
Techniquement le mécanisme se présente comme suit :
la structure des prix à la pompe est publiée chaque début de mois ;
lorsque le prix calculé au cours d’un mois donné comparé au prix du mois écoulé en vigueur varie dans une fourchette de ±5% bornes comprises, toute la variation est répercutée sur le prix à la pompe ;
lorsque la variation est hors de la fourchette ±5%, seule une variation de 5% est répercutée sur le prix à la pompe. Le reliquat est pris en charge par l’Etat jusqu’à son absorption par les structures de prix ultérieures. Ainsi une variation de prix de +12% au cours d’une période donnée sera absorbée à raison de 5% par chacune des deux structures de prix ultérieures et à hauteur de 2% lors du 3ème ajustement de prix.
Mesures d’accompagnement
L’application de mécanismes de vérité des prix est souvent accompagnée de filets de protection sociale pour limiter leurs impacts sur les ménages à revenu faible. Il s’agit notamment de politiques d’enseignement totalement ou partiellement gratuite, de soins de santé conventionnés, de couvertures d’assurance maladie, de politique de transport en commun subventionné.
En attendant que de telles mesures soient mises en œuvre ou celles en vigueur donnent leur plein effet au Togo, le mécanisme adopté limite à 30% par an la hausse des prix à la pompe, quelle que soit l’évolution des cours du pétrole sur le marché international.
Tels sont les éléments du Mécanisme d’Ajustement Automatique des Prix des Produits Pétroliers à la Pompe que nous portons à votre bienveillante attention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.