Et maintenant, Fabre devient juriste

10/09/2011
Et maintenant, Fabre devient juriste

Le chef de l’ANC (opposition) Jean-Pierre Fabre, jamais à court de déclarations choc, a demandé samedi la démission du juge Abalo Petchelebia estimant que «son attitude bafoue l’intelligence et le sens de la Justice des Togolais ».  

«En décidant de continuer le procès (pour atteinte à la sûreté de l’Etat, ndlr), sans requérir la décision de la Cour Constitutionnelle sur l’exception d’inconstitutionnalité soulevée par les accusés, la Chambre judiciaire de la Cour Suprême, la plus haute juridiction de l’Etat en matière judiciaire, viole lamentablement la constitution, et ses membres commettent un abus de pouvoir, une forfaiture», estime M. Fabre.

Pour le leader de ce parti extraparlementaire, cette situation est une preuve supplémentaire du « pouvoir RPT » de son refus d’ « instaurer un Etat de droit et une justice indépendante au Togo ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.