Etonnement du gouvernement

11/06/2011
Etonnement du gouvernement

Gouvernement et syndicat des personnels de santé ne sont pas parvenus à un accord au terme de plusieurs jours de négociations. Le SYNPHOT menace de reprendre la grève la semaine prochaine.

"A compter de mardi, la grève sera sèche, il n'y aura plus de service minimum et ce, jusqu'au vendredi prochain", a déclaré un des responsables du syndicat.
Une décision qui suscite l’étonnement au ministère de la Santé.

"Tout ce que le syndicat a demandé a été accepté ; le seul point d'achoppement concerne la prime de risque et de contagion. Le syndicat demande 20.000 Fcfa et nous avons proposé 18.000, c'est tout le problème que nous avons actuellement,", explique un responsable du ministère.

Le Togo s’est lancé depuis plusieurs années dans une politique de modernisation du système de santé qui passe par une amélioration des conditions de travail du personnel. Mais, fait-on remarquer au ministère de l’Economie et des Finances, les réformes salariales doivent se faire progressivement compte tenu du fait que les ressources de l’Etat ne sont pas illimitées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.