Etonnement du gouvernement

11/06/2011
Etonnement du gouvernement

Gouvernement et syndicat des personnels de santé ne sont pas parvenus à un accord au terme de plusieurs jours de négociations. Le SYNPHOT menace de reprendre la grève la semaine prochaine.

"A compter de mardi, la grève sera sèche, il n'y aura plus de service minimum et ce, jusqu'au vendredi prochain", a déclaré un des responsables du syndicat.
Une décision qui suscite l’étonnement au ministère de la Santé.

"Tout ce que le syndicat a demandé a été accepté ; le seul point d'achoppement concerne la prime de risque et de contagion. Le syndicat demande 20.000 Fcfa et nous avons proposé 18.000, c'est tout le problème que nous avons actuellement,", explique un responsable du ministère.

Le Togo s’est lancé depuis plusieurs années dans une politique de modernisation du système de santé qui passe par une amélioration des conditions de travail du personnel. Mais, fait-on remarquer au ministère de l’Economie et des Finances, les réformes salariales doivent se faire progressivement compte tenu du fait que les ressources de l’Etat ne sont pas illimitées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.