Etudiants et entreprises bientôt en osmose

29/01/2013
Etudiants et entreprises bientôt en osmose

"Briser le parallélisme dysfonctionnel entre l'offre de formation et le marché de l'emploi au Togo", c’est l’ambition du Comité paritaire de suivi et d'évaluation (CPSE), un organe prévu par la charte de partenariat public/privé, lancé mardi à Lomé.

Cette collaboration baptisée «osmose » permettra aux étudiants de bénéficier directement du savoir-faire et des compétences du secteur privé.

Le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Bouraïma Diabacté, a indiqué que les entreprises privées seraient désormais sollicitées pour des cycles de formation.

Pour le ministre, ce mécanisme est l’une des solutions pour régler le problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi.

«Cette situation entraîne un gaspillage, le sous-emploi, le chômage et alourdit la pauvreté avec un impact négatif sur l'économie nationale », a-t-il souligné.

La mise place du CPSE répond à la volonté du gouvernement de juguler le gap entre les compétences développées au sein du système de formation et celles demandées par le marché de l'emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.