Etudiants et entreprises bientôt en osmose

29/01/2013
Etudiants et entreprises bientôt en osmose

"Briser le parallélisme dysfonctionnel entre l'offre de formation et le marché de l'emploi au Togo", c’est l’ambition du Comité paritaire de suivi et d'évaluation (CPSE), un organe prévu par la charte de partenariat public/privé, lancé mardi à Lomé.

Cette collaboration baptisée «osmose » permettra aux étudiants de bénéficier directement du savoir-faire et des compétences du secteur privé.

Le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Bouraïma Diabacté, a indiqué que les entreprises privées seraient désormais sollicitées pour des cycles de formation.

Pour le ministre, ce mécanisme est l’une des solutions pour régler le problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi.

«Cette situation entraîne un gaspillage, le sous-emploi, le chômage et alourdit la pauvreté avec un impact négatif sur l'économie nationale », a-t-il souligné.

La mise place du CPSE répond à la volonté du gouvernement de juguler le gap entre les compétences développées au sein du système de formation et celles demandées par le marché de l'emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.