Etudiants et entreprises bientôt en osmose

29/01/2013
Etudiants et entreprises bientôt en osmose

"Briser le parallélisme dysfonctionnel entre l'offre de formation et le marché de l'emploi au Togo", c’est l’ambition du Comité paritaire de suivi et d'évaluation (CPSE), un organe prévu par la charte de partenariat public/privé, lancé mardi à Lomé.

Cette collaboration baptisée «osmose » permettra aux étudiants de bénéficier directement du savoir-faire et des compétences du secteur privé.

Le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Bouraïma Diabacté, a indiqué que les entreprises privées seraient désormais sollicitées pour des cycles de formation.

Pour le ministre, ce mécanisme est l’une des solutions pour régler le problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi.

«Cette situation entraîne un gaspillage, le sous-emploi, le chômage et alourdit la pauvreté avec un impact négatif sur l'économie nationale », a-t-il souligné.

La mise place du CPSE répond à la volonté du gouvernement de juguler le gap entre les compétences développées au sein du système de formation et celles demandées par le marché de l'emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.

Match amical finalement confirmé

Sport

Après avoir démenti il y a quelques jours une rencontre amicale contre le Togo, la Fédération de football du Nigeria a finalement confirmé ce rendez-vous.