Etudiants et entreprises bientôt en osmose

29/01/2013
Etudiants et entreprises bientôt en osmose

"Briser le parallélisme dysfonctionnel entre l'offre de formation et le marché de l'emploi au Togo", c’est l’ambition du Comité paritaire de suivi et d'évaluation (CPSE), un organe prévu par la charte de partenariat public/privé, lancé mardi à Lomé.

Cette collaboration baptisée «osmose » permettra aux étudiants de bénéficier directement du savoir-faire et des compétences du secteur privé.

Le ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Bouraïma Diabacté, a indiqué que les entreprises privées seraient désormais sollicitées pour des cycles de formation.

Pour le ministre, ce mécanisme est l’une des solutions pour régler le problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi.

«Cette situation entraîne un gaspillage, le sous-emploi, le chômage et alourdit la pauvreté avec un impact négatif sur l'économie nationale », a-t-il souligné.

La mise place du CPSE répond à la volonté du gouvernement de juguler le gap entre les compétences développées au sein du système de formation et celles demandées par le marché de l'emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.