Evaluer, c’est estimer

18/02/2014
Evaluer, c’est estimer

Le suivi et l’évaluation sont essentiels pour juger de la progression d’un projet. Le suivi est bien plus que la simple collecte de l’information. C’est l’évaluation systématique et continue des progrès dans le temps par la collecte et l’analyse de l’information et l’utilisation de ces données pour améliorer le travail. Evaluer, c’est estimer l’impact d’un projet, et à quel point les objectifs ont été atteints. Suivi et évaluation sont des outils pour identifier les points forts et les points faibles et pour prendre les bonnes décisions.

Dans cette logique, le ministre de la Planification, Djossou Sémodji, a lancé mardi le projet de renforcement des capacités en suivi et évaluation au Togo (PRCSET) qui s’étend sur 3 ans. Il va bénéficier d’un soutien financier de 216 millions de Fcfa assuré par le Fonds de développement institutionnel de la Banque mondiale.

‘Le suivi-évaluation a fait ses preuves dans de nombreux de pays. Il est un précieux instruments de planification, de programmation et de budgétisation dans le secteur public. Il contribue à renforcer l’efficacité dans la prise de décision et permet d’affiner les actions pour atteindre les objectifs prioritaires de l’Etat’, a indiqué Hervé Assah, le représentant de la Banque mondiale au Togo.

Djossou Sémodji a reconnu qu’en dépit des efforts accomplis par le gouvernement pour améliorer les conditions de vie des populations, les résultats n’ont pas toujours été à la hauteur des attentes, en raison, entre autres, de l’absence de systèmes de suivi et évaluation.

Photo : Hervé Assah (G) et Djossou Sémodji

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !