Eviter le dialogue à tout prix

07/09/2012
Eviter le dialogue à tout prix

Eric Dupuy, le secrétaire national de l’ANC (opposition) a décliné l’offre du Premier ministre de participer lundi prochain au dialogue politique. Une décision qui n’est pas une surprise. Ce parti a opté pour une stratégie du refus.

« Oui, nous avons bien reçu l’invitation du Premier ministre, mais l’ANC n’entend pas prendre part au dialogue tant que les préalables ne sont pas respectés, à savoir la restitution des matériels de sonorisation saisis de manière arbitraire, la remise dans leurs droits des 9 députés ANC expulsés de l’Assemblée nationale, la mise en œuvre des recommandations de la CVJR et de la CNDH », a indiqué M. Dupuy sur l’antenne de Légende FM, une radio locale.

N’étant pas à un paradoxe près, Eric Dupuy met cependant en demeure le régime contre un dialogue qui ne verrait pas la participation «des véritables protagonistes de la crise togolaise ».

Et selon lui, les « vrais protagonistes » sont l’ANC, le FRAC, le CST et Arc-en-ciel. 

Rappelons que la plupart de ces formations ou collectifs, dont certains créés il y a quelques semaines à la va vite,  n’ont aucune représentation nationale et pas de soutien dans l’opinion publique au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.