Explication de texte

09/10/2011
Explication de texte

«Réglons ce problème politique humainement». Ce sont les propos de conclusion de Pascal Bodjona (photo), le ministre de l’Administration territoriale, lors d’un débat organisé dimanche par la TVT (télévision publique du Togo) autour de  l’arrêt rendu vendredi par la Cour de justice de la Cédéao.

Etaient présents, outre M. Bodjona, Me Zeus Ajavon, l’avocat de l’ANC, Me Eda N’Djélé, le représentant de la partie civile et Me Jonas Sokpoh chargé de livrer son analyse juridique sur ce dossier.

Me Ajavon a reconnu que la décision de l’instance régionale ne pouvait casser celle prise par la Cour constitutionnelle. Cela signifie clairement qu’une réintégration des députés exclus de l’Assemblée n'est pas envisageable.

Le représentant l’Etat a expliqué qu’ « une juridiction Extra-Etat n’était pas une juridiction de recours ».

C’est ce que nous indiquions dès vendredi au moment où l’ANC tentait d’accréditer la thèse que la Cour de justice de la Cédéao avait recommandé une réintégration des 9 élus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.