Explication de texte

09/10/2011
Explication de texte

«Réglons ce problème politique humainement». Ce sont les propos de conclusion de Pascal Bodjona (photo), le ministre de l’Administration territoriale, lors d’un débat organisé dimanche par la TVT (télévision publique du Togo) autour de  l’arrêt rendu vendredi par la Cour de justice de la Cédéao.

Etaient présents, outre M. Bodjona, Me Zeus Ajavon, l’avocat de l’ANC, Me Eda N’Djélé, le représentant de la partie civile et Me Jonas Sokpoh chargé de livrer son analyse juridique sur ce dossier.

Me Ajavon a reconnu que la décision de l’instance régionale ne pouvait casser celle prise par la Cour constitutionnelle. Cela signifie clairement qu’une réintégration des députés exclus de l’Assemblée n'est pas envisageable.

Le représentant l’Etat a expliqué qu’ « une juridiction Extra-Etat n’était pas une juridiction de recours ».

C’est ce que nous indiquions dès vendredi au moment où l’ANC tentait d’accréditer la thèse que la Cour de justice de la Cédéao avait recommandé une réintégration des 9 élus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.