Expression démocratique

10/06/2013
Expression démocratique

Invité lundi de la radio Kanal FM, Gilbert Bawara (photo), le ministre de l’Administration territoriale, a tenu à recadrer les choses après les informations publiées dans la presse et les déclarations de certains opposants selon lesquelles l’Union européenne exigerait un dialogue politique préalablement à la tenue des élections législatives.

« Il n’y a pas eu de pression de ce genre. Les partenaires ont été tous témoins que, non seulement les recommandations des missions d’observation électorale de l’Union Européenne, mais aussi que les idées et les propositions de toutes les tendances politiques, y compris ceux qui demandent un dialogue, ont été pris en compte dans les différentes réformes. Eux (les opposants, ndlr) ont dans des considérations politiques. Ils ont leur propre intérêt qui ne correspond pas nécessairement à l’intérêt général », a-t-il précisé.

Priver les Togolais d’un moyen d’expression que constitue le suffrage démocratique est impensable, a ajouté le ministre.

Les élections législatives auront lieu le 21 juillet prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.