Expression démocratique

10/06/2013
Expression démocratique

Invité lundi de la radio Kanal FM, Gilbert Bawara (photo), le ministre de l’Administration territoriale, a tenu à recadrer les choses après les informations publiées dans la presse et les déclarations de certains opposants selon lesquelles l’Union européenne exigerait un dialogue politique préalablement à la tenue des élections législatives.

« Il n’y a pas eu de pression de ce genre. Les partenaires ont été tous témoins que, non seulement les recommandations des missions d’observation électorale de l’Union Européenne, mais aussi que les idées et les propositions de toutes les tendances politiques, y compris ceux qui demandent un dialogue, ont été pris en compte dans les différentes réformes. Eux (les opposants, ndlr) ont dans des considérations politiques. Ils ont leur propre intérêt qui ne correspond pas nécessairement à l’intérêt général », a-t-il précisé.

Priver les Togolais d’un moyen d’expression que constitue le suffrage démocratique est impensable, a ajouté le ministre.

Les élections législatives auront lieu le 21 juillet prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.