Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

09/09/2011
Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

Lors des audiences publiques menées jeudi par la Commission « Vérité, justice et réconciliation » sur les circonstances du coup d’Etat de 1963 au Togo, Michel Kombaté, un témoin, dont la tante était la mère de Sylvanus Olympio, a affirmé que Gnassingbé Eyadema (photo) n’était pas l’auteur des coups de feu contre le premier président du Togo.

« L’auteur de l’assassinat d’Olympio est un adjudant de la gendarmerie française. Je connais son nom, il s’appelle Monsieur Pauc. Il était basé à l’époque à Sokodé, puis est venu à Lomé. Eyadema et ses hommes ne cherchaient pas à tuer Olympio, ils voulaient juste le contraindre à signer le décret d'intégration de ces soldats au sein de l'armée nationale », a assuré M. Kombaté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.