Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

09/09/2011
Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

Lors des audiences publiques menées jeudi par la Commission « Vérité, justice et réconciliation » sur les circonstances du coup d’Etat de 1963 au Togo, Michel Kombaté, un témoin, dont la tante était la mère de Sylvanus Olympio, a affirmé que Gnassingbé Eyadema (photo) n’était pas l’auteur des coups de feu contre le premier président du Togo.

« L’auteur de l’assassinat d’Olympio est un adjudant de la gendarmerie française. Je connais son nom, il s’appelle Monsieur Pauc. Il était basé à l’époque à Sokodé, puis est venu à Lomé. Eyadema et ses hommes ne cherchaient pas à tuer Olympio, ils voulaient juste le contraindre à signer le décret d'intégration de ces soldats au sein de l'armée nationale », a assuré M. Kombaté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).