Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

09/09/2011
Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

Lors des audiences publiques menées jeudi par la Commission « Vérité, justice et réconciliation » sur les circonstances du coup d’Etat de 1963 au Togo, Michel Kombaté, un témoin, dont la tante était la mère de Sylvanus Olympio, a affirmé que Gnassingbé Eyadema (photo) n’était pas l’auteur des coups de feu contre le premier président du Togo.

« L’auteur de l’assassinat d’Olympio est un adjudant de la gendarmerie française. Je connais son nom, il s’appelle Monsieur Pauc. Il était basé à l’époque à Sokodé, puis est venu à Lomé. Eyadema et ses hommes ne cherchaient pas à tuer Olympio, ils voulaient juste le contraindre à signer le décret d'intégration de ces soldats au sein de l'armée nationale », a assuré M. Kombaté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.