Fabre, Ajavon et des femmes toutes nues

02/02/2013
Fabre, Ajavon et des femmes toutes nues

Manif habituelle des sympathisants du CST et du FRAC samedi à Lomé et peu de monde pour écouter les tribuns de la plage, Jean-Pierre Fabre (ANC) et Zeus Ajavon (Collectif). Ces ont lancé un ultimatum aux autorités. Elles sont 16 jours, pas un de plus, pas un de moins, pour relâcher les militants interpellés dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés.

« Je vous assure que tous nos gens arrêtés vont être libérés car ils n’ont rien fait. C’est un alibi pour nous démobiliser mais ils se trompent », a déclaré Jean-Pierre Fabre. Quant à Zeus Ajavon, il a demandé «la libération des personnes injustement mis aux arrêts ».

Ce sera à la justice de déterminer les responsabilités, mais certainement à certains partis politiques de dicter la loi.

Seule note « colorée » du rassemblement, l'annonce de la tenue prochaine d’une manifestation de femmes nues pour réclamer l’indemnisation des commerçantes victimes des récents. incendies. 

La précédente avait été un flop ; celle annoncée devrait rencontrer le même succès.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.