Fabre, Ajavon et des femmes toutes nues

02/02/2013
Fabre, Ajavon et des femmes toutes nues

Manif habituelle des sympathisants du CST et du FRAC samedi à Lomé et peu de monde pour écouter les tribuns de la plage, Jean-Pierre Fabre (ANC) et Zeus Ajavon (Collectif). Ces ont lancé un ultimatum aux autorités. Elles sont 16 jours, pas un de plus, pas un de moins, pour relâcher les militants interpellés dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés.

« Je vous assure que tous nos gens arrêtés vont être libérés car ils n’ont rien fait. C’est un alibi pour nous démobiliser mais ils se trompent », a déclaré Jean-Pierre Fabre. Quant à Zeus Ajavon, il a demandé «la libération des personnes injustement mis aux arrêts ».

Ce sera à la justice de déterminer les responsabilités, mais certainement à certains partis politiques de dicter la loi.

Seule note « colorée » du rassemblement, l'annonce de la tenue prochaine d’une manifestation de femmes nues pour réclamer l’indemnisation des commerçantes victimes des récents. incendies. 

La précédente avait été un flop ; celle annoncée devrait rencontrer le même succès.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.