Fabre : « Rien ne presse pour les élections »

21/06/2013
Fabre : « Rien ne presse pour les élections »

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition) présentera des candidats aux élections législatives du 21 juillet. Mais, invité vendredi de Victoire FM, il a demandé un report du scrutin de 3 mois. Les raisons ? Il réclame l’ouverture d’un dialogue avec le pouvoir.

« Je pense que nous finirons par obtenir ce dialogue. On ne peut pas aller aux élections dans les conditions actuelles. (…) Je crois que l’empressement, l’agitation, la gesticulation du pouvoir en place ne peut déboucher que sur une catastrophe », a-t-il déclaré au micro de la radio privé.

Les élections auraient du se dérouler au mois d’octobre dernier. 9 mois de retard ne permet pas de dire qu’il y a « empressement », comme le fait M. Fabre.

« On peut prendre encore quelques deux ou trois mois pour régler tout ce qui mérite de l’être avant d’aller aux élections. Rien ne presse. Les élections ne peuvent pas tenir le 21 juillet. Ce n’est pas possible », a affirmé l’opposant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.

Le PM à New-York pour faire le point sur les ODD

Développement

Komi Selom Klassou participe depuis lundi à New York à la session ministérielle du Forum politique de haut niveau sur les ODD.

Action décentralisée

Coopération

Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur de l’Union européenne, a débuté une tournée d’adieu à quelques semaines de son départ de Lomé.