Fabre : « Rien ne presse pour les élections »

21/06/2013
Fabre : « Rien ne presse pour les élections »

Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC (opposition) présentera des candidats aux élections législatives du 21 juillet. Mais, invité vendredi de Victoire FM, il a demandé un report du scrutin de 3 mois. Les raisons ? Il réclame l’ouverture d’un dialogue avec le pouvoir.

« Je pense que nous finirons par obtenir ce dialogue. On ne peut pas aller aux élections dans les conditions actuelles. (…) Je crois que l’empressement, l’agitation, la gesticulation du pouvoir en place ne peut déboucher que sur une catastrophe », a-t-il déclaré au micro de la radio privé.

Les élections auraient du se dérouler au mois d’octobre dernier. 9 mois de retard ne permet pas de dire qu’il y a « empressement », comme le fait M. Fabre.

« On peut prendre encore quelques deux ou trois mois pour régler tout ce qui mérite de l’être avant d’aller aux élections. Rien ne presse. Les élections ne peuvent pas tenir le 21 juillet. Ce n’est pas possible », a affirmé l’opposant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.