Fabre a sa propre interprétation

26/10/2011
Fabre a sa propre interprétation

La réaction d’Abdou Assouma, mardi sur republicoftogo.com, commentant l’arrêt rendu par la Cour de justice de la Cédéao, est resté en travers de la gorge de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC, l’un des partis de l’opposition au Togo.

M. Assouma avait indiqué qu’à aucun moment la juridiction régionale n’avait demandé la réintégration des 9 députés exclus de l’Assemblée nationale.

M. Fabre ne partage pas cette analyse.

«La décision de la cour de justice de la Cédéao est claire. La réparation exigée implique notre retour à l’Assemblée. Même un milliard ne nous suffirait pas. Le mandat du député n’est pas négociable ; le mandat parlementaire contribue à l’exercice  de la souveraineté nationale et cette souveraineté n’est pas négociable. Je ne vois pas comment, nous pouvons accepter de l’argent à la place de notre mandat. Il est clair que nous retournerons à l’Assemblée. Le gouvernement est bien conscient que la réparation implique notre retour à l’Assemblée nationale », explique Jean-Pierre Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.