Fabre a sa propre interprétation

26/10/2011
Fabre a sa propre interprétation

La réaction d’Abdou Assouma, mardi sur republicoftogo.com, commentant l’arrêt rendu par la Cour de justice de la Cédéao, est resté en travers de la gorge de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC, l’un des partis de l’opposition au Togo.

M. Assouma avait indiqué qu’à aucun moment la juridiction régionale n’avait demandé la réintégration des 9 députés exclus de l’Assemblée nationale.

M. Fabre ne partage pas cette analyse.

«La décision de la cour de justice de la Cédéao est claire. La réparation exigée implique notre retour à l’Assemblée. Même un milliard ne nous suffirait pas. Le mandat du député n’est pas négociable ; le mandat parlementaire contribue à l’exercice  de la souveraineté nationale et cette souveraineté n’est pas négociable. Je ne vois pas comment, nous pouvons accepter de l’argent à la place de notre mandat. Il est clair que nous retournerons à l’Assemblée. Le gouvernement est bien conscient que la réparation implique notre retour à l’Assemblée nationale », explique Jean-Pierre Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.