Fabre a sa propre interprétation

26/10/2011
Fabre a sa propre interprétation

La réaction d’Abdou Assouma, mardi sur republicoftogo.com, commentant l’arrêt rendu par la Cour de justice de la Cédéao, est resté en travers de la gorge de Jean-Pierre Fabre (photo), le leader de l’ANC, l’un des partis de l’opposition au Togo.

M. Assouma avait indiqué qu’à aucun moment la juridiction régionale n’avait demandé la réintégration des 9 députés exclus de l’Assemblée nationale.

M. Fabre ne partage pas cette analyse.

«La décision de la cour de justice de la Cédéao est claire. La réparation exigée implique notre retour à l’Assemblée. Même un milliard ne nous suffirait pas. Le mandat du député n’est pas négociable ; le mandat parlementaire contribue à l’exercice  de la souveraineté nationale et cette souveraineté n’est pas négociable. Je ne vois pas comment, nous pouvons accepter de l’argent à la place de notre mandat. Il est clair que nous retournerons à l’Assemblée. Le gouvernement est bien conscient que la réparation implique notre retour à l’Assemblée nationale », explique Jean-Pierre Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.