Fabre brandit l’arme du boycott

13/05/2012
Fabre brandit l’arme du boycott

Le chef de l’ANC (opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a menacé samedi de boycotter les élections législatives et locales prévues en octobre si aucun consensus n’est trouvé sur les réformes électorales.

Fabre a accusé le président Faure Gnassibgbé de préparer un « coup d’Etat électoral ».

Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, lui a aussitôt en rappelant que le chef de l’Etat restait, comme par le passé, ouvert au dialogue avec les partis politiques, les syndicats et la société civile.

Le gouvernement a rendu public récemment un avant projet de loi destiné à réformer le code électoral. Il prévoit un redécoupage et 10 élus de plus dans la nouvelle Assemblée.

Au Togo, à l’approche des scrutins, la tension est toujours palpable entre la majorité et l’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.