Fabre brandit l’arme du boycott

13/05/2012
Fabre brandit l’arme du boycott

Le chef de l’ANC (opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a menacé samedi de boycotter les élections législatives et locales prévues en octobre si aucun consensus n’est trouvé sur les réformes électorales.

Fabre a accusé le président Faure Gnassibgbé de préparer un « coup d’Etat électoral ».

Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale, lui a aussitôt en rappelant que le chef de l’Etat restait, comme par le passé, ouvert au dialogue avec les partis politiques, les syndicats et la société civile.

Le gouvernement a rendu public récemment un avant projet de loi destiné à réformer le code électoral. Il prévoit un redécoupage et 10 élus de plus dans la nouvelle Assemblée.

Au Togo, à l’approche des scrutins, la tension est toujours palpable entre la majorité et l’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.