Fabre critique, la caravane passe

21/05/2016
Fabre critique, la caravane passe

Jean-Pierre Fabre

Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC, a annoncé samedi qu’il n’entendait pas accepter le statut de chef de file de l’opposition, accordé par le Parlement et qu’il considère être une ‘manœuvre de diversion du pouvoir’.

Une fonction qui permet de bénéficier d'avantages matériels et financiers.

Une déclaration faite lors de la marche de protestation organisée samedi à Lomé.

M. Fabre a réclamé l’ouverture d’un dialogue national sur les réformes politiques, les élections locales et la décentralisation.

‘Nous sommes dans les rues pour réclamer la mise en œuvre des réformes  prescrites par l’Accord politique global signé il y a dix ans et que le gouvernement refuse d’exécuter’, a-t-il déclaré devant quelques centaines de sympathisants.

Pour conclure, le président de l’ANC a indiqué qu’après 56 ans d’indépendance, l'état du Togo était ‘catastrophique, avec un système politique basé sur le mensonge et le non-respect des droits de l’homme’.

Rien de bien nouveau dans les déclarations de cet opposant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.