Fabre critique, la caravane passe

21/05/2016
Fabre critique, la caravane passe

Jean-Pierre Fabre

Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC, a annoncé samedi qu’il n’entendait pas accepter le statut de chef de file de l’opposition, accordé par le Parlement et qu’il considère être une ‘manœuvre de diversion du pouvoir’.

Une fonction qui permet de bénéficier d'avantages matériels et financiers.

Une déclaration faite lors de la marche de protestation organisée samedi à Lomé.

M. Fabre a réclamé l’ouverture d’un dialogue national sur les réformes politiques, les élections locales et la décentralisation.

‘Nous sommes dans les rues pour réclamer la mise en œuvre des réformes  prescrites par l’Accord politique global signé il y a dix ans et que le gouvernement refuse d’exécuter’, a-t-il déclaré devant quelques centaines de sympathisants.

Pour conclure, le président de l’ANC a indiqué qu’après 56 ans d’indépendance, l'état du Togo était ‘catastrophique, avec un système politique basé sur le mensonge et le non-respect des droits de l’homme’.

Rien de bien nouveau dans les déclarations de cet opposant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.