Fabre de retour sur le sable chaud

27/11/2010
Fabre de retour sur le sable chaud

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a exigé samedi la « dissolution immédiate » de la Cour Constitutionnelle, lors d’un meeting à la plage de Lomé.
L’ancien député a condamné l’arrêt rendu par la Cour le 22 novembre dernier portant remplacement des députés ex-UFC ralliés à l’ANC ; une décision qu’il qualifie d’ « anticonstitutionnelle ».
« La Cour constitutionnelle ne fait que violer les lois de la république. Sinon, comment une Cour Constitutionnelle digne de ce nom, peut valider la victoire de Faure Gnassingbé aux élections de 2005 et de 2010. Comment peut-on comprendre que cette Cour valide l’exclusion des députés ex-UFC à l’Assemblée nationale. Nous ne nous reconnaissons plus dans les décisions que prennent cette Cour », a lancé Fabre avant d’annoncer la reprise des marches hebdomadaires à compter de samedi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de D1.

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.