Fabre de retour sur le sable chaud

27/11/2010
Fabre de retour sur le sable chaud

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a exigé samedi la « dissolution immédiate » de la Cour Constitutionnelle, lors d’un meeting à la plage de Lomé.
L’ancien député a condamné l’arrêt rendu par la Cour le 22 novembre dernier portant remplacement des députés ex-UFC ralliés à l’ANC ; une décision qu’il qualifie d’ « anticonstitutionnelle ».
« La Cour constitutionnelle ne fait que violer les lois de la république. Sinon, comment une Cour Constitutionnelle digne de ce nom, peut valider la victoire de Faure Gnassingbé aux élections de 2005 et de 2010. Comment peut-on comprendre que cette Cour valide l’exclusion des députés ex-UFC à l’Assemblée nationale. Nous ne nous reconnaissons plus dans les décisions que prennent cette Cour », a lancé Fabre avant d’annoncer la reprise des marches hebdomadaires à compter de samedi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.