Fabre de retour sur le sable chaud

27/11/2010
Fabre de retour sur le sable chaud

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a exigé samedi la « dissolution immédiate » de la Cour Constitutionnelle, lors d’un meeting à la plage de Lomé.
L’ancien député a condamné l’arrêt rendu par la Cour le 22 novembre dernier portant remplacement des députés ex-UFC ralliés à l’ANC ; une décision qu’il qualifie d’ « anticonstitutionnelle ».
« La Cour constitutionnelle ne fait que violer les lois de la république. Sinon, comment une Cour Constitutionnelle digne de ce nom, peut valider la victoire de Faure Gnassingbé aux élections de 2005 et de 2010. Comment peut-on comprendre que cette Cour valide l’exclusion des députés ex-UFC à l’Assemblée nationale. Nous ne nous reconnaissons plus dans les décisions que prennent cette Cour », a lancé Fabre avant d’annoncer la reprise des marches hebdomadaires à compter de samedi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.