Fabre de retour sur le sable chaud

27/11/2010
Fabre de retour sur le sable chaud

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a exigé samedi la « dissolution immédiate » de la Cour Constitutionnelle, lors d’un meeting à la plage de Lomé.
L’ancien député a condamné l’arrêt rendu par la Cour le 22 novembre dernier portant remplacement des députés ex-UFC ralliés à l’ANC ; une décision qu’il qualifie d’ « anticonstitutionnelle ».
« La Cour constitutionnelle ne fait que violer les lois de la république. Sinon, comment une Cour Constitutionnelle digne de ce nom, peut valider la victoire de Faure Gnassingbé aux élections de 2005 et de 2010. Comment peut-on comprendre que cette Cour valide l’exclusion des députés ex-UFC à l’Assemblée nationale. Nous ne nous reconnaissons plus dans les décisions que prennent cette Cour », a lancé Fabre avant d’annoncer la reprise des marches hebdomadaires à compter de samedi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).