Fabre de retour sur le sable chaud

27/11/2010
Fabre de retour sur le sable chaud

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition), Jean-Pierre Fabre (photo), a exigé samedi la « dissolution immédiate » de la Cour Constitutionnelle, lors d’un meeting à la plage de Lomé.
L’ancien député a condamné l’arrêt rendu par la Cour le 22 novembre dernier portant remplacement des députés ex-UFC ralliés à l’ANC ; une décision qu’il qualifie d’ « anticonstitutionnelle ».
« La Cour constitutionnelle ne fait que violer les lois de la république. Sinon, comment une Cour Constitutionnelle digne de ce nom, peut valider la victoire de Faure Gnassingbé aux élections de 2005 et de 2010. Comment peut-on comprendre que cette Cour valide l’exclusion des députés ex-UFC à l’Assemblée nationale. Nous ne nous reconnaissons plus dans les décisions que prennent cette Cour », a lancé Fabre avant d’annoncer la reprise des marches hebdomadaires à compter de samedi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.