Fabre en mode transition

22/09/2017
Fabre en mode transition

Jean-Pierre Fabre

Ouf ! Plus de manifestations à Lomé jusqu’à la semaine prochaine. On va pouvoir circuler librement.

L’opposition prévoit de nouvelles marches en milieu de semaine prochaine.

Mais la faible mobilisation observée à l’occasion des deux derniers rassemblements pourrait amener les opposants à revoir leur stratégie. 

Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, parle de plusieurs centaines de milliers de personnes dans les rues. Mais selon les estimations des médias étrangers plutôt favorables à l’opposition, la participation n’a pas dépassé 10.000. La fourchette devrait être comprise entre 5.000 et 7.000.

Cela illustre sans doute la lassitude des Togolais qui ne sont pas prêts à descendre dans la rue tous les jours, même pour exiger la modification de la constitution.

Ils attendent simplement que la limitation du mandat présidentiel devienne réalité ; un standard désormais appliqué presque partout en Afrique.

Le gouvernement devrait organiser dans les prochaines semaines un référendum.

Vendredi, la coalition des partis de l’opposition a précisé ses intentions. 

Elle exige le départ du président Faure Gnassingbé suivi d’une période transition au cours de laquelle une nouvelle Assemblée nationale adoptera les réformes relatives à la limitation du mandat présidentiel, au mode de scrutin et au vote de la Diaspora. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.