Fabre ensablé à la plage de Lomé

29/05/2010
Fabre ensablé à la plage de Lomé

Environ un millier de manifestants proches du Frac, une coalition hétéroclite d’opposants qui regroupe le député Jean-Pierre Fabre, Agbéyomé Kodjo et Kofi Yamgnane, se sont retrouvés samedi à Lomé pour leur marche hebdomadaire du quartier de Bé à la plage de Lomé.
Avec un même mot d’ordre : non à victoire de Faure Gnassingbé, oui à celle de Jean-Pierre Fabre, le secrétaire général de l’UFC.
Mais cette marche survient au lendemain de l’annonce du nouveau gouvernement dont sept ministres sont justement issus de l’UFC ; un camouflet pour M. Fabre et ses proches.
Le député de l’UFC a bien tenté de mobiliser vendredi le Bureau national du parti en annonçant l'exclusion de Gilchrist Olympio, fondateur, président et financier du mouvement, mais cette décision n’a aucune portée juridique et a convaincu peu de monde.
« Il y a de la fébrilité et du désarroi chez Jean-Pierre Fabre et ses quelques amis qui se prétendent dépositaires de l’autorité au sein de l’UFC », indique un communiqué officiel de l’UFC publié samedi.
Devant ses quelques fans sur la plage, M. Fabre était à court d’arguments se contentant d’annoncer la formation de son propre gouvernement « dans quelques jours », déclaration enfantine. On sent désormais qu’il est totalement ensablé dans ses contradictions.
Pour sa part, Patrick Lawson, le vice-président du parti, a indiqué que Gilchrist Olympio « n’était pas un démocrate ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !