Fabre exclu de l’UFC ; Olympio garde la présidence

13/08/2010
Fabre exclu de l’UFC ; Olympio garde la présidence

Le congrès extraordinaire de l’Union des forces de changement (UFC, opposition), a pris fin jeudi après-midi à Lomé sur une motion spéciale d’exclusion.
Cinq dissidents, parmi lesquels Jean-Pierre Fabre, Patrick Lawson, Isabelle Amegavi, Eric Dupuy et Sokpoli Mana sont virés du parti.
Cette décision a été prise à l’unanimité par les congressistes et s’explique selon eux par « l’extrême gravité des actes posés par leurs camarades après examen et débat sur la crise intervenue au sein du parti».
Outre la motion d’exclusion, le congrès a reconduit Gilchrist Olympio à la tête de l’UFC ; il préside désormais le nouveau Bureau national de 31 membres.
Il compte 7 postes de vice-présidents dont Brim Bouraima-Diabacté, Eliott Ohin et Djimon Oré, respectivement 1er, 2ème et 3ème vice-président.
Le poste de secrétaire général est dorénavant assumé par Pierre JimonGgou. Un comité des sages est également mis en place.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.