Fabre exclu de l’UFC ; Olympio garde la présidence

13/08/2010
Fabre exclu de l’UFC ; Olympio garde la présidence

Le congrès extraordinaire de l’Union des forces de changement (UFC, opposition), a pris fin jeudi après-midi à Lomé sur une motion spéciale d’exclusion.
Cinq dissidents, parmi lesquels Jean-Pierre Fabre, Patrick Lawson, Isabelle Amegavi, Eric Dupuy et Sokpoli Mana sont virés du parti.
Cette décision a été prise à l’unanimité par les congressistes et s’explique selon eux par « l’extrême gravité des actes posés par leurs camarades après examen et débat sur la crise intervenue au sein du parti».
Outre la motion d’exclusion, le congrès a reconduit Gilchrist Olympio à la tête de l’UFC ; il préside désormais le nouveau Bureau national de 31 membres.
Il compte 7 postes de vice-présidents dont Brim Bouraima-Diabacté, Eliott Ohin et Djimon Oré, respectivement 1er, 2ème et 3ème vice-président.
Le poste de secrétaire général est dorénavant assumé par Pierre JimonGgou. Un comité des sages est également mis en place.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.