Fabre peine désormais à convaincre

11/03/2010
 Fabre peine désormais à convaincre

« Nous n’avons plus aucune preuve en notre possession à vous monter. Tout a été ramassé et se trouve dans les mains du Procureur de la République, Robert Bakaï. Alors s’il faut démontrer par absurdité, c’est nous qui avons gagné ». C’est ce qu’a déclaré jeudi Jean-Pierre Fabre qui peine désormais à convaincre tant les togolais que la communauté internationale.
Le candidat de l’UFC qui se plaint de ne plus avoir la preuve des fraudes à la présidentielle n’a pas jugé nécessaire de déposer un recours devant la Cour constitutionnelle.
Le bras droit du leader historique de l’UFC a donné quelques indications sur la stratégie à venir : « Nous n’avons pas encore perdu le combat mais notre lutte a cependant changé de nature. Nous ferons toujours appel à la rue pour arriver à nos fins », a-t-il déclaré.
Enfin, M. Fabre a annoncé que Jean-Claude Homawoo, conseiller du Bureau national et l’UFC, vice-président de la Céni ne faisait plus partie de ses rangs ; une exclusion pour indiscipline. Il faut dire que le parti n’a pas apprécié les récentes déclarations de ce cadre, proche de Gilchrist Olympio, qui avait estimé que le dépouillement s’était déroulé dans les règles et en présence des représentants de tous les candidats ; en contradiction flagrante avec les affirmations de l’UFC.
La présidentielle a été remportée au Togo par Faure Gnassingbé qui obtient près du double des voix de Jean-Pierre Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.