Fabre prêt à mourir en martyr

24/07/2010
Fabre prêt à mourir en martyr

Jean-Pierre Fabre, le leader du Frac, la coalition de petits partis d’opposition qui conteste toujours la réélection de Faure Gnassingbé, se verrait bien en martyr du Togo.
« Je suis prêt qu’on vienne me tuer », a-t-il affirmé samedi lors de la réunion hebdomadaire de ses sympathisants à la plage de Lomé.
Après avoir promis depuis le 4 mars dernier que la prise du pouvoir n’était qu’une question de jour, Fabre a assuré que cette fois c’était la bonne. « Notre prise de pouvoir est très proche ! », a lancé le député du Frac ajoutant « Nous prêtons serment et jurons devant vous, que le découragement ne doit plus s’emparer de personne, car notre victoire nous l’avons déjà. Je dois vous préciser que le découragement n’est pas dans ma nature et mes objectifs sont toujours atteints ».
Egalement présent à cette manif hebdomadaire, Agbéyomé Kodjo, désormais sans parti depuis la dissolution d’Obuts par la justice.
L’ancien Premier ministre du général Eyadema a déclaré qu’il n’y avait plus « de circonstance atténuante pour Faure Gnassingbé de rester pour longtemps au pouvoir. Dans deux mois, le pouvoir lui sera arraché et remis à Jean-Pierre Fabre ».
M. Kodjo a toutefois omis d’indiquer le jour et l’heure …

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.