Fabre prêt à mourir en martyr

24/07/2010
Fabre prêt à mourir en martyr

Jean-Pierre Fabre, le leader du Frac, la coalition de petits partis d’opposition qui conteste toujours la réélection de Faure Gnassingbé, se verrait bien en martyr du Togo.
« Je suis prêt qu’on vienne me tuer », a-t-il affirmé samedi lors de la réunion hebdomadaire de ses sympathisants à la plage de Lomé.
Après avoir promis depuis le 4 mars dernier que la prise du pouvoir n’était qu’une question de jour, Fabre a assuré que cette fois c’était la bonne. « Notre prise de pouvoir est très proche ! », a lancé le député du Frac ajoutant « Nous prêtons serment et jurons devant vous, que le découragement ne doit plus s’emparer de personne, car notre victoire nous l’avons déjà. Je dois vous préciser que le découragement n’est pas dans ma nature et mes objectifs sont toujours atteints ».
Egalement présent à cette manif hebdomadaire, Agbéyomé Kodjo, désormais sans parti depuis la dissolution d’Obuts par la justice.
L’ancien Premier ministre du général Eyadema a déclaré qu’il n’y avait plus « de circonstance atténuante pour Faure Gnassingbé de rester pour longtemps au pouvoir. Dans deux mois, le pouvoir lui sera arraché et remis à Jean-Pierre Fabre ».
M. Kodjo a toutefois omis d’indiquer le jour et l’heure …

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.