Fabre veut 'dicter le tempo du dialogue'

10/11/2017
Fabre veut 'dicter le tempo du dialogue'

L'ANC fait monter les prix avant un éventuel dialogue

Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC, est d’accord pour un dialogue avec le pouvoir, mais à ses conditions.

Il souhaite que les discussions se déroulent directement avec le chef de l’Etat, il veut ensuite disposer d’un cadrage précis et des modalité des discussions ; enfin il exige au préalable ‘la levée de l’état de siège dans certaines villes et la libération de certains détenus’.

‘Contrairement à ce que le pouvoir pense, c’est à nous de dicter le tempo du dialogue. C’est-à-dire, la manière dont les choses doivent se dérouler’, a expliqué l’opposant.

Il y a quelques jours, le même Jean-Pierre Fabre avait conditionné sa participation à un dialogue au départ du pouvoir de Faure Gnassingbé.

Dans ce genre de discussions et surtout avant leur ouverture, les surenchères sont la règle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.