« Faire en sorte que les scrutins à venir soient encore mieux organisés »

06/05/2010
« Faire en sorte que les scrutins à venir soient encore mieux organisés »

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a remis jeudi au président Faure Gnassingbé son rapport final relatif à l’organisation et à la tenue des élections présidentielles du 4 mars 2010.
Obligation lui en est faîte dans les 45 jours suivant la publication des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle.
« Nous avons fait part au chef de l’Etat de certaines préoccupations de la Céni pour mieux assurer son fonctionnement et faire en sorte que les scrutins à venir soient encore mieux organisés », a déclaré Taffa Tabiou, le président de l’institution.
La Céni, constituée de représentants des partis politiques et de la société civile, a été chargée de la préparation et de l’organisation du scrutin présidentiel.

« Le bilan est globalement positif », selon Taffa Tabiou
« Le processus électoral qui a abouti à l’élection présidentielle du 4 mars 2010 a connu des péripéties parfois malheureuses, à cause des divergences qui ont miné la Céni. Cependant la Céni a réussi à organiser le scrutin dont le bilan est globalement positif malgré ces diverses difficultés ».
C’est ce qu’a déclaré jeudi après-midi Taffa Tabiou, au cours d’une conférence de presse.
M.Tabiou et son équipe ont estimé dans leur rapport que les opérations de vote, de dépouillement s’étaient bien déroulées, conformément aux dispositions du code électoral. Ils ont noté, toutefois, quelques difficultés dans le mode de centralisation des résultats par FAX, VSAT et SMS cryptés.
Ces difficultés selon la Céni, ont rapidement été solutionnées.
Le président de la Céni s’est également prononcé sur l’attitude d’Amelewonou Essem et de Codjo Délava Jean-Claude, deux représentants de l’Union des forces de Changement (UFC) qui affirment que leur véhicule de fonction leur a été retiré.
« Contrairement aux allégations des deux collègues et des dirigeants de leur parti, la police n’est pas allé à la maison de Codjo pour enlever de force le véhicule », a précisé M. Tabiou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.