Faure-Apévon : rencontre positive

07/03/2011
Faure-Apévon : rencontre positive

Les responsables du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition), ont indiqué lundi après-midi à la presse la teneur des discussions avec le chef de l’Etat, après la rencontre tenu le même jour à la présidence.
«Nous avons évoqué le dialogue inclusif. Faure Gnassingbé nous a répété qu’il souhaitait que l’ensemble de la classe politique et la société civile  participent pour faire en sorte que nous puissions sortir de la situation actuelle », a déclaré Dodji Apévon (photo), président du parti, précisant que le chef de l’Etat souhaitait discuter « dans un premier temps avec les formations politiques ayant des députés à l’Assemblée avant d’organiser ensuite des discussions élargies au sein du CPDC, à réaménager le cas échéant, ou  dans un autre cadre à définir ».
M. Apévon a suggéré au président que les consultations préalables soient élargies aux autres partis politiques d’opposition. Selon lui, Faure Gnassingbé n’y a pas trouvé d’inconvénients.
«Nous sommes venus lui soumettre un document contenant les  propositions du CAR pour les réformes constitutionnelles et institutionnelles prescrites par l’Accord Politique Global (APG).
Au nombre de ces propositionsnt, figure le retour la constitution de 1992 qui règle le problème du mode de scrutin,  la limitation du mandat présidentiel ; la mise en place d’un certain nombre de mécanisme de régulation», a indiqué Dodji Apévon, visiblement satisfait des échanges avec le président de la République.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.