Faure Gnassingbé est élu président de la République

03/05/2015
Faure Gnassingbé est élu président de la République

Les électeurs ont choisi la continuité

La Cour constitutionnelle, plus haute juridiction du Togo, a proclamé dimanche les résultats de l’élection présidentielle du 25 avril dernier.

Le président sortant, Faure Gnassingbé, a remporté le scrutin avec 58,77% des voix.

Son principal challenger, Jean-Pierre Fabre (ANC) obtient 35,19% des suffrages.

Les trois autres candidats récoltent 4,03% (Aimé Gogué, ADDI), 1,03% (Gerry Taama, NET) et 0,90% (Mohamed Tchassona Traoré, MCD).

Aucun recours n’a été adressé à la Cour pour contester les résultats publiés par la Commission électorale indépendante (Céni).

Aboudou Assouma, président de la Cour constitutionnelle

Le président élu prêtera serment lundi.

Une majorité d’électeurs ont voté pour la poursuite des réformes engagées par le chef de l’Etat dans de nombreux domaines de leur vie quotidienne, santé, éducation, agriculture, infrastructure, …

Le scrutin s’est déroulé de façon libre et transparente selon les missions d’observation internationales présentes sur place. Les Nations Unies ont également avalisé le processus électoral en soulignant l’absence de fraudes.

Informations complémentaires

Décision Cour constitutionnelle.pdf 214,39 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.