Faure : « Tirons les leçons du passé »

11/02/2010
Faure : « Tirons les leçons du passé »

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi à Gboto, dans la préfecture de Tabligbo (60 km au nord-est de Lomé), zone réputée favorable à l’opposition où il a remis des équipements à différents groupements à la base.
M. Gnassingbé a invité la population à adopter un comportement citoyen lors du prochain scrutin. « Si le candidat que vous aviez choisi n’a pas été élu, reconnaissez la victoire de son adversaire, c’est le sens même de la démocratie », a déclaré le chef de l’Etat.

Voici un extrait du discours du chef de l’Etat
Dans quelques semaines, nous avons l’élection présidentielle. Nous sommes tous traumatisés par ce qui s’est passé en 2005. Aucune togolaise et togolais ne veut plus vivre cela. Mais tout dépendra de vous et de nous. Nous, ce que nous disons c’est que la compétition soit organisée de manière équitable. C’est pour cela que, les règles ont été définies ensemble. La Céni a proposé les membres de plusieurs partis et de l’ administration. Tout cela, c’est ensemble que nous l’avions décidé. Et nous voulons simplement que les choses se déroulent dans la paix, dans la sécurité et que le vainqueur soit désigné par le peuple togolais et qu’il soit reconnu comme tel.
Quant il sera désigné, il faut qu’il sache qu’il n’est pas le président de ceux qui ont porté leur voix sur lui, mais il est le président de tous les togolais. (…)
En venant ici, dans votre préfecture, j’ai vu l’état de la route de Tabligbo à Gboto, j’ai demandé si il y avait une étude en cours pour la bitumer. On m’a indiqué que non. Nous devons trouver les moyens de la bitumer le plus rapidement possible.
Quant il s’agit du développement de notre pays, c’est n’est pas une question de parti politique. Si nous arrivons à faire cette route, ce ne sera pas pour les gens de UFC, du CAR ou du RPT, ce sera pour tous les fils et filles de Yoto et pour tout le Togo.
L’élection qui vient ce n’est qu’un temps. On vous embêtera pendant deux semaines. Chacun viendra vous dire, qu’il a le meilleur programme, qu’il a la meilleure vision de l’avenir ou qu’il est le plus beau. (…)
Au lendemain l’élection, si c’est moi qui suis élu, j’ai déjà dit et répété, nous verrons comment faire pour que les principales forces de ce pays, les principaux talents et compétences puissent être mis à la disposition du gouvernement, des secteurs stratégiques comme l’éducation, la santé, l’agriculture, etc.
Il y aura beaucoup de travail et il y en aura pour tout le monde.
Préservons seulement la paix, tirons les leçons du passé pour que plus jamais, plus jamais, le sang d’un togolais ou d’une togolaise ne coule à cause d’une simple élection.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.