Faure invite les populations à cultiver les valeurs de paix

16/01/2009
Faure invite les populations à cultiver les valeurs de paix

Faure Gnassingbé a lancé vendredi à Atakpamé, chef lieu de la région des Plateaux, un appel aux populations pour cultiver davantage les valeurs de paix et de réconciliation.

Le Président, qui était accompagné du Premier ministre Gilbert Hopungbo et de plusieurs membres du gouvernement, a reçu les voeux de la populations adressés par Togbui Agokoli IV, chef traditionnel de Notsè et président de l'Union des chefs traditionnels du Togo. "Les populations de la région des Plateaux apprécient vivement les mesures que vous avez demandé de prendre au gouvernement pour rendre l'enseignement scolaire et préscolaire gratuit, les mesures d'accompagnement du monde rural après les inondation, la gratuité des ARV et bien d'autres mesures sociales qui participent à améliorer les conditions de vie et de travail "a déclaré Togbui Agokoli IV.

En réponse, le chef de l'Etat  a convié les habitants à davantage de rigueur dans le travail ; il les a exhorté à conforter la paix et la réconciliation nationale.

"Il serait fastidieux de d'énumérer tout ce que nous aurons à faire au cours de cette année 2009, mais sachez que nous ne pourrons le faire que si vous maintenez la paix et la réconciliation" a martelé Faure qui a promis revenir à Atakpamé pour s'assurer du bon développement de la région.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.