Faure ouvre le sommet de l'Idef

17/11/2008
Faure ouvre le sommet de l'Idef

Le Président de la République Faure Gnassingbé a inauguré lundi matin, les travaux du 31e congrès de l'institut de droit d'expression et d'inspiration française (Idef). Devant plus de cent cinquante délégués venus de 40 pays membres, le Chef de l'Etat a réaffirmé les convictions du Togo sur le rôle du droit dans la vie d'une nation.

"Le Togo se réjouit de vous accueillir pour cet important congrès. Notre pays veut faire du droit un outil de développement et un instrument d'affermissement des relations entre citoyens" a déclaré Faure Gnassingbé. Il a par ailleurs fait remarquer que plusieurs thèmes qui seront débattus au cours du congrès correspondent aux  aspirations du Togo qui s'est engagé dans un vaste programme de réforme et de modernisation de la justice.

Christine de Souches, représentante d'Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation de la Francophonie, Barthélémy Barcadal secrétaire généra de l'Idef-international et Christophe Guilloteau, représentant personnel du Président français Nicolas Sarkozy, se sont succédés à la tribune pour féliciter le Togo pour son implication dans l'organisation du ce congrès.

Les intervenants ont également souligné les succès enregistrés par le pays sur le plan des réformes politiques et économiques.

En photo : le président Faure Gnassingbé arrive lundi matin au Palais des congrès de Lomé pour l'ouverture du sommet

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.