Faure ouvre les travaux de l' Aldepac

28/06/2008
Faure ouvre les travaux de l' Aldepac

La Conférence de l'Alliance des Libéraux et Démocrates pour l'Europe, le Pacifique, l'Afrique et les Caraïbes (Aldepac), s'est ouverte vendredi à Lomé. Cette rencontre ambitionne d'émettre des propositions visant à définir un partenariat plus actif entre les pays ACP et l'UE à travers la promotion des valeurs libérales et démocratiques.

Le président Faure Gnassingbé a inauguré les travaux au Palais des congrès de Lomé.Lors de la cérémonie d'ouverture, les intervenants ont émis le souhait de voir le continent africain prendre définitivement le chemin du développement en adoptant l'idéal prôné par l'ALDEPAC.

« Nous devons passer de l'aide au développement à des économies riches et plus concurrentiels », a souligné   Graham Watson, président du Groupe de l'Alliance des Démocrates Libéraux pour l'Europe au sein du Parlement européen.

Les participants ont souligné que les réformes menées par le Togo ont justifié du choix de Lomé pour abriter la rencontre.

« Le grand effort que vous avez fait pour réinstaller la paix et la stabilité dans votre pays, en collaboration avec les autres dirigeants de la sous-région et avec l'opposition mérite notre respect et notre encouragement », a déclaré Johan Van Hecke, Co-Président de l'ALDEPAC.

En ouvrant les travaux, le Président de la République a remercié l'organisation d'avoir choisi son pays et loué la pertinence du thème retenu.

Faure Gnassingbé a rappelé les différents chantiers lancés par Togo dans le contexte de la démocratisation comme la lutte contre la corruption, la protection des libertés humains, notamment et qui ont permis au Togo de renouer avec la communauté internationale.

M. Gnassingbé a reconnu que la tâche restait encore immense. C'est pourquoi le Chef de l'Etat togolais a exhorté les participants à vivre des moments d'échange fructueux pour l'Afrique.

« Je voudrais espérer que vos échanges et le partage de vos expériences aboutissent à des conclusions susceptibles de nous conduire vers des lendemains meilleurs, faits de paix, de prospérité, de justice, de dignité et de fraternité, des lendemains rassurants pour nous tous, pour notre planète et pour les générations futures », a-t-il conclu.

Dans l'assistance, on notait la présence de l'ancien Chef de l'Etat Burundais, Paul Buyoya  et du représentant personnel du Président sénégalais Abdoulaye Wade.

La rencontre de Lomé succède intervient après celle de Kigali en 2006 et de Dakar en 2007.

Créée en 2005, l'Alliance des Libéraux et Démocrates pour l'Europe, le Pacifique, l'Afrique et les Caraïbes, ALDEPAC, poursuit l'idéal selon lequel « seule la démocratie libérale peut donner l'impulsion politique nécessaire pour répondre aux aspirations des citoyens, y compris le droit à l'éducation, la santé, les services sociaux, la protection des droits de l'homme et en particulier l'abolition de la peine de mort.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.