Faure sans complaisance pour les pavillons togolais

18/09/2015
Faure sans complaisance pour les pavillons togolais

Immatriculations douteuses

Plusieurs bateaux battant pavillon togolais ont été impliqués ces dernières années dans des trafics de drogue, d’armes, de cigarettes ou de migrants au large de l’Europe et de la Turquie.

En ouvrant vendredi la 2e réunion du Haut conseil pour la mer (HCM), le président Faure Gnassingbé s’est ému de cette situation et a demandé qu’un état précis soit fait sur le nombre et la nature des navires commerciaux immatriculés au Togo.

‘Ca me gêne et ça me frustre à la fois. Nous avons été à plusieurs reprises alertés sur des navires enregistrés au Togo et qui ne respectent pas les règles internationales. L’union européenne, Israël et d’autres pays amis nous ont saisi sur cette question’, a-t-il déclaré.

Ces affaires ne font pas honneur de notre pays, a martelé le chef de l’Etat. Il a exigé la rédaction d’un rapport circonstancié qui sera rendu public.

Faure Gnassingbé vendredi à Lomé

Bref, le grand ménage à commencé.

M. Gnassingbé a exhorté l’ensemble des acteurs du processus de réforme du secteur maritime en cours à redoubler leurs efforts pour le  renforcement du cadre légal et réglementaire régissant l’action de l’Etat de mer. 'Nous devons appliquer les textes, mieux armer la Préfecture maritime et la doter en personnel qualifié, pour que son action soit plus efficace et plus visible', a-t-il indiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.