Faure sans complaisance pour les pavillons togolais

18/09/2015
Faure sans complaisance pour les pavillons togolais

Immatriculations douteuses

Plusieurs bateaux battant pavillon togolais ont été impliqués ces dernières années dans des trafics de drogue, d’armes, de cigarettes ou de migrants au large de l’Europe et de la Turquie.

En ouvrant vendredi la 2e réunion du Haut conseil pour la mer (HCM), le président Faure Gnassingbé s’est ému de cette situation et a demandé qu’un état précis soit fait sur le nombre et la nature des navires commerciaux immatriculés au Togo.

‘Ca me gêne et ça me frustre à la fois. Nous avons été à plusieurs reprises alertés sur des navires enregistrés au Togo et qui ne respectent pas les règles internationales. L’union européenne, Israël et d’autres pays amis nous ont saisi sur cette question’, a-t-il déclaré.

Ces affaires ne font pas honneur de notre pays, a martelé le chef de l’Etat. Il a exigé la rédaction d’un rapport circonstancié qui sera rendu public.

Faure Gnassingbé vendredi à Lomé

Bref, le grand ménage à commencé.

M. Gnassingbé a exhorté l’ensemble des acteurs du processus de réforme du secteur maritime en cours à redoubler leurs efforts pour le  renforcement du cadre légal et réglementaire régissant l’action de l’Etat de mer. 'Nous devons appliquer les textes, mieux armer la Préfecture maritime et la doter en personnel qualifié, pour que son action soit plus efficace et plus visible', a-t-il indiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !