Faux résultats ? Fabre raconte n’importe quoi

27/07/2013
Faux résultats ? Fabre raconte n’importe quoi

Jean-Claude Homawo, le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a sèchement répondu samedi à Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC-CST qui avait accusé l’institution, la veille, de diffuser de faux résultats. Le politicien avait même évoqué un ‘coup de force électoral’.

M. Homawoo a fait savoir que les premières tendances communiquées par la Céni étaient issues des résultats obtenus auprès des membres des bureaux de vote parmi lesquelles ceux de … l’ANC-CST !

‘J’ai entendu dire que le CST contestait les résultats. De quels résultats parle ce groupement ? Il n’y a pas 36.000 résultats différents. Ceux fournis par la Céni sont le résultat des urnes, issus des bureaux de vote dont les procès-verbaux ont été établis en présence des représentants des partis politiques, dont ceux du CST-ANC’, a indique M. Homawoo.

Le vice-président de l’organe électoral a rappelé qu’aussi bien les opérations de vote que de dépouillement étaient hautement sécurisées. Les résultats reçus par la Céni des différents bureaux de vote sont sujet à de multiples vérifications et recoupements.

Selon la plupart des observateurs, le scrutin au Togo s’est déroulé dans d’excellentes conditions de sécurité et de transparence. Les résultats définitifs devraient être annoncé d’ici 24 ou 48h.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.