Ferments communautaires et clivages politiques

09/10/2011
Ferments communautaires et clivages politiques

La Commission «Vérité, justice & réconciliation» a poursuivi samedi ses audiences publiques à Sokodé en écoutant les victimes et les témoins sur les violences de 1992 à Sotouboua entre communautés Kabyè et Kotokoli et sur la disparition de l’ex-ministre et fonctionnaire des Nations Unies, Djobo Boukari, dont la mort avait déclenché une vague de violence.

« (…) il apparait clairement à la Commission que l’histoire du peuplement, les considérations liées à la gestion du foncier, la libération de l’expression dans le cadre de l’amorce du processus démocratique dans notre pays ont servi de ferment aux conflits intercommunautaires sur fond de clivages d’ordre politique. Sinon comment comprendre que pour une simple affaire de paillote que les mécanismes traditionnels de conciliation auraient suffi à régler, autochtones et allogènes se soient affrontés dans la région Centrale, dans une spirale de violence (…) », note la CVJR.

S’agissant des émeutes qui ont embrasé la ville deSokodé à la suite du décès de Djobo Boukari dans des circonstances non élucidées, la Commission souligne « les contradictions d’un tissu communautaire qui a eu du mal à garder son homogénéité face à la perte de l’un de ses fils les plus illustres, et qui, au surplus, fut un leader politique adulé. 

La CVJR, créée à la demande du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.