Ferments communautaires et clivages politiques

09/10/2011
Ferments communautaires et clivages politiques

La Commission «Vérité, justice & réconciliation» a poursuivi samedi ses audiences publiques à Sokodé en écoutant les victimes et les témoins sur les violences de 1992 à Sotouboua entre communautés Kabyè et Kotokoli et sur la disparition de l’ex-ministre et fonctionnaire des Nations Unies, Djobo Boukari, dont la mort avait déclenché une vague de violence.

« (…) il apparait clairement à la Commission que l’histoire du peuplement, les considérations liées à la gestion du foncier, la libération de l’expression dans le cadre de l’amorce du processus démocratique dans notre pays ont servi de ferment aux conflits intercommunautaires sur fond de clivages d’ordre politique. Sinon comment comprendre que pour une simple affaire de paillote que les mécanismes traditionnels de conciliation auraient suffi à régler, autochtones et allogènes se soient affrontés dans la région Centrale, dans une spirale de violence (…) », note la CVJR.

S’agissant des émeutes qui ont embrasé la ville deSokodé à la suite du décès de Djobo Boukari dans des circonstances non élucidées, la Commission souligne « les contradictions d’un tissu communautaire qui a eu du mal à garder son homogénéité face à la perte de l’un de ses fils les plus illustres, et qui, au surplus, fut un leader politique adulé. 

La CVJR, créée à la demande du président Faure Gnassingbé, doit faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.