Feuille de route pour le développement

17/01/2014
Feuille de route pour le développement

Comme la plupart des pays en développement, le Togo n’atteindra pas en 2015 les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) fixés par les Nations Unies. Le projet était un peu trop ambitieux par rapport aux réalités du terrain.

Néanmoins, le pays est résolument engagé à mettre progressivement en œuvre les 8 objectifs qui comprennent, notamment, la lutte contre l’extrême pauvreté, la promotion de l’éducation, le développement durable ou la lutte contre le sida

Le 4e rapport de suivi des OMD, rendu public jeudi, fixe une feuille de route pour l’après 2015. Il recommande une meilleure adaptation du crédit agricole et des curricula de formation, l’amélioration du taux d’exécution des investissements, l’assainissement du secteur foncier, la mécanisation de l’agriculture et la maîtrise de l’eau pour développer la filière.

En matière de santé, le document encourage les autorités à poursuivre la politique actuelle de modernisation des infrastructures (hôpitaux et dispensaires), à renforcer la santé maternelle et à imaginer des solutions pour obtenir davantage d’indépendance pour l’approvisionnement en médicaments. Parmi les pistes envisagées, la production locale de génériques.

Le rapport préconise également une nouvelle politique de l’habitat et du développement urbain. Dans cette logique, la croissance économique doit se poursuivre et le climat des affaires doit s’améliorer afin de donner à l’Etat les moyens de réaliser l’ensemble des OMD dans un délai raisonnable.

Djossou Sémodji, le ministre de la Planification, se veut résolument optimiste tablant sur une atteinte totale dans les 3 ans à venir.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.